L’huile d’olive est un produit que nous utilisons quotidiennement dans la vie courante, car il est bon pour la santé et il apporte différents bienfaits. Mais que se passe-t-il si nous vous parlions de l’huile de cannabis ? Ce n’est pas un produit très connu par les personnes qui ne consomment pas de la marijuana bien que cela soit en train de changer. Ceci est dû à la répercussion du cannabis dans le monde entier en raison ses incroyables bienfaits. Il est important de bien savoir comment préparer l’huile de cannabis.

huile de cannabis

Par conséquent, pour que tout le monde puisse profiter de ses qualités sans besoin de l’inhaler, nous allons vous apprendre à faire une huile exceptionnelle avec différentes propriétés. Celles-ci peuvent varier selon la variété du cannabis utilisé car il y a des graines de CBD a planter aussi. En effet, il peut être à dominance THC ou CBD. Dans les deux cas, le processus est la même.

Maintenant, que vous savez, ce dont nous allons parler, passons à l’élaboration de cette huile de cannabis riche, complète et faite maison.

Élaboration de l’huile de cannabis :

Avant de commencer, il est donc très important de tenir compte du type de cannabis que vous allez employer. Comme nous l’avons dit ci-dessus, vous pouvez utiliser aussi bien du cannabis riche en THC qu’en CBD ou avec les mêmes proportions. Cela dépend du résultat final comme pour le haschich CBD ou le haschich THC

Si ce que vous recherchez est de faire de l’huile de cannabis que tout le monde puisse consommer, sans risque de souffrir d’effets psychotropes, utilisez alors du cannabis avec un pourcentage en CBD élevé et en THC très bas, voire nul. Pour cela, vous avez des variétés telles que la Sweet Pure CBD de Sweet Seeds ou la Solodiol d’Elite Seeds. De plus, les effets produits par l’huile de cannabis riche en CBD sont parfaits pour la consommation quotidienne.

En revanche, si vous recherchez une huile avec toutes les propriétés du cannabis et tous ses effets psychoactifs, choisissez donc une variété avec une concentration en THC supérieure à celle en CBD. De cette manière, vous élaborerez une huile capable de soulager les douleurs musculaires intenses, de réduire les spasmes de l’épilepsie, d’augmenter l’appétit et de traiter les problèmes d’insomnie entre autres. En plus, consommer le cannabis sous forme d’huile est bien plus sûr et meilleur pour la santé que de le fumer.

Ingrédients et matériaux nécessaires :

  • 500 – 700 ml d’huile d’olive extra vierge
  • 20 – 25 g de bourgeons de cannabis secs et affinés
  • 5 L d’eau en bouteille
  • 1 thermomètre de cuisine
  • 1 spatule de cuisine
  • 1 grande casserole (de 3 à 5 L)
  • 1 petite casserole (1 L)
  • 1 grinder ou triturateur de cannabis
  • 1 filtre à café
  • 1 passoire en métal fin
  • 1 récipient en verre avec un couvercle

Recette 1 | Huile de cannabis 

Cette première recette est la plus simple de toutes car elle ne comporte aucun type d’élaboration et il suffit juste d’un peu de patience et de cannabis de bonne qualité.

  • Étape 0 : Laver le cannabis dans de l’eau chaude (nettoyer et décarboxyler la marihuana à la fois). Nous pouvons aussi décarboxyler dans le four.
  • Étape 1 : préparez un récipient en verre avec la capacité suffisante pour l’huile que vous allez élaborer.
  • Étape 2 : versez l’huile d’olive qui vous plaît le plus ou qui, selon vous, macérera de manière spéciale avec le cannabis. N’oubliez pas que le cannabis peut être aussi bien riche en CBD qu’en THC ou égal.
  • Étape 3 : ajoutez le cannabis sec, affiné et non trituré.
  • Étape 4 : laissez macérer dans un endroit sombre et sec pendant une paire de semaines et remuez de temps en temps afin que le cannabis relâche ses composants.
  • Étape 5 : une fois ce temps écoulé, l’huile sera prête à la consommation.
  • Étape 6 : ne retirez pas les têtes de cannabis de l’intérieur du récipient en verre.
  • Étape 7 : si le mélange est trop puissant, transvasez alors le mélange dans un autre contenant en verre et ajouter un quart du contenu en huile d’olive afin d’adoucir les effets. Agitez bien et laissez reposer une paire de jours dans un endroit sombre afin que le mélange se fasse bien.
  • Étape 8 : votre huile est enfin prête pour un usage sublingual (sous la langue), topique ou complètement alimentaire.

Recette 2| Huile de cannabis

Dans cette deuxième recette pour élaborer l’ huile de CBD , tout le matériel mentionné ci-dessus est nécessaire. Il est également conseillé de mettre un tablier et de cuisiner comme un vrai pro. Le résultat obtenu par cette technique est beaucoup plus raffiné qu’avec la première recette.

comment faire de l'huile de cannabishuile de cannabis         

1- Faites bouillir le cannabis

Mettez les têtes de cannabis dans la grande casserole et recouvrez-les d’eau. Lorsque l’eau commence à bouillir, baisser le feu et maintenez-le comme cela durant 10 min tout en remuant de temps en temps.

2- Filtrez le cannabis

Après les 10 min, passez le contenu à la passoire et laissez égoutter le cannabis sans le presser. Remettre de l’eau dans la casserole afin de répéter l’étape 1. Répétez cette étape au moins 2 fois afin que l’eau qui s’égoutte soit plus ou moins propre.

3- Pas d’eau

Les bourgeons ont été égouttés, cependant comme elles ne doivent pas être pressées, elles conservent encore trop d’eau. Elles doivent donc en perdre le plus possible. Mais afin de ne pas perdre de cannabinoïdes, la meilleure solution est donc de placer les têtes sur du sopalin non aromatisé afin qu’il absorbe le maximum d’eau sans avoir à presser les bourgeons.

Remarque : ce processus d’ébullition se fait dans le but de nettoyer complètement le cannabis des restes de poussière, de parasites, de produits appliqués, de restes de minéraux et de chlorophylle. Ce processus ne comporte aucun risque de perte ou détérioration, car le cannabis est hydrofuge, c’est-à-dire qu’il n’est pas soluble et donc il ne perdra pas les précieux cannabinoïdes.

4- Ajoutez l’huile d’olive extra-vierge

Lorsque le cannabis est complètement propre et vidé d’un maximum d’eau, placez-le dans la petite casserole et ajoutez l’huile d’olive que vous avez choisie.

5- Au bain-marie

Le processus du bain-marie permet au cannabis de relâcher tous ses cannabinoïdes dans l’huile. Commencez par remplir la grande casserole d’eau. Ensuite, introduisez dans celle-ci la petite casserole remplie d’huile et de cannabis. Et pour finir, allumez le feu jusqu’à ébullition de l’eau de la grande casserole.

6- Durée du bain-marie

Une fois que la grande casserole bout, nous pouvons dire que le processus de mélange des cannabinoïdes et de l’huile a commencé. Afin que la dissolution des cannabinoïdes se complète, maintenez le bain-marie pendant deux ou trois heures, tout en remuant de temps en temps. Pour que le procès se réalise à la perfection, il faut maintenir le mélange à une température de 100 ºC. Un thermomètre de cuisine fera très bien l’affaire.

7- Mise en bouteille

Après avoir réalisé le bain-marie, laissez refroidir le mélange. Une fois refroidi, filtrez le tout mais, en utilisant cette fois-ci un filtre à café. Faites attention de ne pas faire tomber de la matière végétale dans l’huile filtrée. Une fois cette opération finie, votre huile de cannabis maison sera enfin prête.

8- Conservation de l’huile de cannabis

Conservez l’huile dans un endroit frais, à l’abri de la lumière. De cette manière, les cannabinoïdes se conserveront plus longtemps. L’idéal étant de conserver le récipient principal dans cet endroit et d’utiliser une burette pour avoir toujours un peu d’huile sous la main.

comment faire de l'huile de cannabis

Comment consommer l’huile de cannabis ?

Assaisonnement

La meilleure manière de consommer cette fantastique huile est de manière crue. En effet, si vous l’utilisez pour frire, vous perdrez toutes les propriétés des cannabinoïdes à cause des hautes températures. C’est pour cela que la meilleure option est alors de l’utiliser comme vinaigrette dans tout type de salade, après avoir réalisé, bien entendu, plusieurs tests afin de déterminer la puissance et donc la quantité à utiliser.

Huile de massage

Pour les personnes qui recherchent un remède naturel pour soulager les maux et douleurs musculaires. Une bonne façon de l’utiliser, c’est à travers les massages relaxants, balsamiques, thérapeutiques, de tissu profond et de pied ou de réflexologie.

De cette manière, vous pouvez également y ajouter tout type de fleur qui comporte des propriétés bienfaisantes telles que la lavande ou le romarin entre autres.

Sublingual

Pour un remède direct, l’idéal est de manière sublinguale, c’est-à-dire sous la langue. Pour cela, il vous suffit de faire tomber quelques gouttes sous la langue et de repartir le tout dans toute la bouche avant d’avaler. De cette façon, vous avez une utilisation directe et donc recommandée comme usage médicinal.

Précaution et sécurité

Après avoir appris comment faire de l’huile de cannabis, nous vous donnons maintenant quelques petits conseils.

Avant de commencer à consommer cette huile, que ce soit de manière occasionnelle ou quotidienne, il est important de réaliser quelques tests afin de connaître la puissance du produit. Pour ce faire, nous recommandons d’avaler directement 1 ou 2 gouttes et d’attendre quelques heures. Après, voir si les effets constatés sont légers, moyens ou intenses. Si l’huile est trop puissante, ajoutez un quart du volume en huile d’olive afin d’adoucir le mélange. Faites-le autant de fois que nécessaire.

Lorsque vous élaborez de l’huile de cette façon, faites ensuite extrêmement attention quant à son utilisation. Veillez à l’étiqueter parfaitement afin de savoir à tout moment ce dont il s’agit. En effet, si vous ou l’un de vos proches l’utilisiez comme de l’huile ordinaire, l’expérience pourrait être plutôt désagréable.

Il est encore plus important de surveiller si, dans la maison, se trouvent des enfants afin d’éviter tout type d’accident.  Conservez donc cette huile dans un endroit bien précis, étiqueté et loin des petits.

Commandez des graines de cannabis

Établir un classement des meilleures graines féminisées est une démarche subjective et dépend des attentes et préférences du cultivateur. Cependant, chez GB, nous avons élaboré une liste non exhaustive comprenant des grands classiques et quelques-unes des nouveautés les plus remarquables : Hulkberry de Royal Queen Seeds, Gelato d’Advanced Seeds, Wedding Crasher d’Apex Seeds, Purple Bud Automatic de White Label, Runtz en vrac ou Power Plant de Dutch Passion féminisée.

Resumen
recipe image
Nombre de la receta
Huile de cannabis
Publicado
Tiempo de preparación
Tiempo de cocina
Tiempo total
Average Rating
11stargraygraygraygray Based on 5 Review(s)

Erik Collado

Le succès de GB The Green Brand, est le résultat de 10 ans d’expérience dans le secteur du cannabis, en plus de ses connaissances et de son apprentissage.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

57 réponses sur « Huile de cannabis »

Bonjour ! Ce n’est pas vraiment une question de temps, c’est vous qui pourrez apprécier le niveau de séchage en regardant l’état du Sopalin. N’hésitez pas à changer plsuieurs fois de papier jusqu’à ce que celui-ci n’absorbe plus du tout d’eau. L’important est de ne jamais presser les buds pour ne pas endommager la résine.
Cordialement

Je vais essayer cette methode mais il m a été rapporté qie la methode faite avec l alcool à 100% etait la meilleure pour l extraction de l huile bien que je sentais qu elle ne m attirait pas particulièrement.
Merci beaucoups en tout cas

Bonjour !
Avec de l’alcool on ne fabrique pas de l’huile de cannabis, vous obtiendrez de l’alcool de cannabis, ce qui est bien différent. Si vous désirez faire de l’huile pour la consommer, suivez les indications de l’article. Si vous désirez l’utiliser pour la peau comme cosmétique, vous devrez alors élaborer de l’alcool de cannabis.
A bientôt !

Non avec de l alcohol on fait de la tincture pas de l alcohol de cannabis!
Soit alcohol soit glycerine!

La méthode de lavage par alcohol commestible à 96% est la plus efficace pour extraire les cannabinoides.
Ideal est d utiliser un kit Cannolator de Mediwiet (fondation du cannabis medicale hollandais).
Le concentré est facile à obtenir en utilisant leur tube en verre et un chauffé-biberon pour evaporer l alcohol par apres. Ensuite le concentré est dilué dans de l huile ce qui en fait bien une huile.
Il y a de nombreuses videos sur youtube sur le sujet : « Cannolator »!

Bonjour, est-il possible de faire des space cookies ou autre pâtisserie avec cette huile sans perdre les propriétés psychotropes du cannabis supérieur en THC ?

Pour faire des space je te conseille de faire du lait au cannabis très simple et efficace.
A cuisiner:
20min dans l’eau chaude, égouter et 30min en touillan dans le lait puis préssé la weed dans le lait encore chaud pour la retirer complètement.
Ensuite…bon chance ☄️

Bonjour. L’huile doit-elle se faire avec des têtes sèches ou peut-elle être produite avec des têtes fraîches?
Merci de votre réponse.

Bonjour Nadège, vous pouvez préparer l’huile avec des têtes sèches, et fraîches également. Ce qui peut changer en préparant l’huile avec des têtes fraîches, est que l’huile pourrait être imprégnée d’une saveur à chlorophylle au moment de la cuisson. Cela n’aura pas d’incidence sur le THC ou le CBD, mais le goût final pourrait changer.

Bonjour, j’adore votre site, je souffre d’arthrose dans tous le corps,puis je réaliser de l’huile avec les feuilles?
Merci d’avance.

Bonjour Isabelle, Merci pour le compliment ! Pour répondre à votre question, oui, vous pouvez utiliser les feuilles pour faire de l’huile, mais celles-ci doivent contenir de la résine pour obtenir l’effet désiré. A bientôt !

Bonjour, je voudrais faire l’huile dans ma cuisine, mais je ne sais pas ou acheter pour le préparer, si vous aviez une idée, une boutique ou une pharmacie.
Cordialement.

Bonjour, Pour le moment, nous n’avons pas de produits pour faire des extractions d’huile. Nous avons des bidons de gaz pour extraire le BHO mais pas le d’huile.

Je fais de l’huile avec des fleurs de cbd.
En général je prends 1,20 litre d’huile d’olive pour 100g de tête
Résultat : 1g par cl
J’ai réussi a faire rentrer jusqu’à 2 grammes par cl et il me semble que cela se fait sans perte.
Je passe tout ça au blender à smoothies
Si vous voulez laver votre weed en la faisant bouillir, même pas besoin de la faire sécher, allez hop au blender.
Ensuite le tout dans une casserole sans manche au four à 100 degrés. Pourquoi s’embêter avec un bain marie ?
Filtration avec une passoire à thé puis stockage dans un récipient haut et fin. Au bout de 2-3 jours, je verse lentement l’huile dans une autre bouteille et tout les petits résidus non filtrés restent dans la première bouteille.

Peut-on sécher les têtes après la phase de nettoyage dans l’eau bouillante dans un four sur du papier sulfurisé à 100 degrés ?

De la même manière peut-on « infuser » le cannabis dans l’huile d’olive en mettant la casserole d’huile+cannabis dans un four à 100 degrés ?

si vous appliquez de la chaleur, la plante perd ses propriétés.
Pour faire l’extraction d’huile je vous recommande de décarboxyler les têtes à 80/100 degrés pendant 45/60 minutes, pour activer les cannabinoïdes et conserver le plus de terpènes possible. Ensuite, vous laissez tremper pendant quelques semaines dans l’huile.

Bonjour, je pensais qu’il était indispensable de chauffer le cbd et le thc pour les activer. Hors dans votre première méthode, vous ne le faite pas chauffer, cela ne diminue-t’il pas l’effet?

Bonjour, ce n’est pas indispensable de le chauffer, cependant le chauffer permet de libérer plus de principes actifs. Merci.

Bonjour, vous pouvez le faire congeler mais au fil du temps vous perdrez ses propriétés. Cordialement.

Bonjour,
Nous vous conseillons de vous rendre sur des sites spécialisés afin de savoir comment se fabrique ces huiles et pouvoir les réaliser chez vous et bien sur d’en parler avec votre médecin. Merci, cordialement.

Bonjour, Non il n’y a pas ou quasiment pas de principes actifs dans les tiges. Cordialement.

Bonjour Matthieu, le fait de décarboxiler le cannabis permet d’activer plus principaux actifs, mais cela n’est pas un problème. Cordialement

Bonjour Matthieu, maintenant que la préparation est faite, mieux vaut la laisser comme cela. Cordialement.

bonjour est il possible de remplacer l’huile d’olive par de l’huile de chanvre ? pour la deuxième méthode je parle ,en faisant chauffer .
merci

Bonjour, vous pouvez utiliser l’une ou l’autre sans problème, sachez que le chanvre a un taux de THC de moins de 0,3% et ne cause donc aucun effet psychotrope.
Merci, cordialement.

bonjour peux on faire de l huile medicale avec du live rosin ? et que pourrais je utiliser d autre comme huile car je la fait tres forte et du coup c es vraiment degueulace , je veux regler ce soucis de gout avec arome ou autre, merci ‘ le but es pour un malade qui n naime pas le gout de base du cannabis

Bonjour,

Oui, en utilisant du live rosin vous obtiendrez une huile de meilleure qualité mais moins de quantité.
Vous pouvez la mélanger avec de l’huile d’olive ou tout autre huile comestible.

Merci, cordialement.

Bonjour
Pour douleurs articulaires et musculaires, do c en huile de massage, y a t il des doses à ne pas dépasser comme quand on la met en bouche ?
Pour la faire , on ramasse, rince à l’eau chaude, on fait sécher et on met dans l’huile d’olive c’est bien ça ?
Merci

Bonjour,

Votre méthode est correcte, cependant il existe plusieurs méthode pour faire de l’huile de cannabis (voir article ).
Malheureusement pour ce qui concerne les doses par voie buccal, pour un traitement médical, nous vous conseillons de demander conseil à votre médecin.

Merci, Cordialement.

Bonjour, est-il possible d’utiliser l’huile de cannabis obtenue dans une cigarette électronique? Ou est-ce que les gens qui fument ça utilisent une autre sorte de liquide au thc? Merci

Bonjour,

Cela dépend de comment vous avez fait votre huile, si vous l’avez acheter, cela est précisé sur l’emballage si vous pouvez ou non l’utiliser dans un vaporizateur.

Cordialement.

Bonjour, mon plant s’est bien développé mais n’a pas fleuri faute de soleil et autres soucis de lumère. J’avais prévu de faire des mâcérat huileux pour des baumes corporelles. Est-il possible d’avoir les propriétés du canabis uniquement avec les petites feuilles et grandes feuilles et comment procéder. Merci d’avance pour vos conseils

Bonjour,

Les feuilles n’ont pas la même concentration que les bourgeons, les pourcentages de composition sont inférieur.
En général on broie les feuilles pour les mélanger aux bourgeons. Vous pouvez toujours suivre la recette indiquée en utilisant les feuilles mais le résultat sera surement différent à celui souhaité.

Cordialement.

Bonjour et merci,

J’ai concocté mon huile grâce à vos conseille. Elle est super bonne au goût et l’effet est bien présent.

Bonjour.
Oui, sans aucun problème si vous parlez du huile de chanvre sans aucun problème.
Cependant aujourd’hui il y a du shampoo de cannabis.

Cordialement.

La phytothérapie du Dr Uduebor est puissante et authentique, j’utilisais de l’huile de Mellisa et des herbes médicinales à la lavande, mais le résultat était toujours le même. Mais l’utilisation de la phytothérapie du docteur Uduebor a guéri mon herpès final et je vis depuis 3 ans maintenant mon herpès est vraiment parti. Il guérit également d’autres maladies comme; VIH SIDA, SLA, CANCER, PROBLÈME DE REIN, FIBROME, MST ET AUTRES MALADIES.

Bonjour,

dans votre 2ème méthode, est-il nécessaire de grinder les bourgeons à une des étapes ou doivent-il toujours rester en l’état ?

Merci d’avance

Bonjour

Si je fabrique une huile de canabis uniquement avec des feuilles, la teneur en THC sera t’elle suffisamment faible pour ne pas avoir les effets psychotropes tout en ayant assez de proportion en CBD pour avoir des effets médicinaux ?

Merci pour votre réponse
Ainsi que votre site ?

les Feuilles contient pas de THC comme les têtes. L’effet sera pas le même mais si biensure que vous sentirais des effets.

Bonjour,

N’y a-t-il pas des risques de prolifération de la bactérie causant le botulisme?

Merci!

Les aliments qui peuvent être contaminés causant le botulisme comprennent :
Conserves de légumes maison.
Porc et jambon cru.
Poisson cru ou fumé.
Miel ou sirop de maïs.
Pommes de terre au four cuites dans du papier d’aluminium.
Le jus de carotte.
Ail haché confit dans l’huile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *