Décarboxylation est un terme qui semble barbare et compliqué ; mais quant au processus, il est assez simple et facile. En effet, fondamental si l’on souhaite activer les effets psychoactifs du cannabis bien que consommé en cru, les effets ressentis ne sont pas ceux souhaités. Mais en quoi consiste la décarboxylation ?

Qu’est-ce que la décarboxylation du cannabis ?

La décarboxylation est un processus chimique qui provoque une réaction moléculaire en chauffant les cannabinoïdes non psychoactifs. Une fois la chaleur appliquée au cannabis, il active les propriétés psychotropes endormies jusqu’à présent.

Les bourgeons de cannabis “crus” présentent des cannabinoïdes et des terpènes, mais sous leur forme acide, le THCA et le CBDA. Ceux-ci s’activent en les exposant à une augmentation de la température, se transforment en THC et CBD, les composants de la marijuana qui offre ses effets si caractéristiques.

Lorsque vous fumez ou vapotez, la décarboxylation à lieu de manière automatique en transformant le THCa en THC à l’instant et en apportant au cannabis ses propriétés ; c’est pourquoi fumer des fleurs fraîches provoque des effets.

En vue de réaliser une décarboxylation correcte, il est important de bien contrôler deux éléments : le temps et la température. La méthode la plus fréquente est celle de mettre le cannabis trituré au four à 110 º pendant 45 minutes. Dans aucun cas il faut dépasser les 120 ºC car quelques terpènes pourraient se volatiliser et donc perdre de l’arôme et des vertus.

En outre, même si moins utilisés il existe aussi d’autres techniques pour la décarboxylation de la weed, tels que le four à micro-ondes ou le bain-marie.

Comment décarboxyler le cannabis

La décarboxylation de l’herbe pour activer les cannabinoïdes est uniquement nécessaire pour cuisiner des recettes au cannabis comme des brownies, des cookies, du beurre de cannabis etc. ; car en la fumant ou vaporisant la décarboxylation se fait automatiquement dû à la chaleur de la combustion ou du vape.

décarboxylaltion

Méthodes plus utilisées pour la décarboxylation du cannabis.

Décarboxylation dans un four

Pour ce processus, en fonction de la recette différentes températures sont possibles. La température la plus adaptée est comprise entre 100 et 120°C, avec une durée d’exposition de 30 minutes à une heure pour une bonne décarboxylation. Comme mentionné ci-dessus, le plus fréquent c’est de chauffer 45 min à 110 ºC. Néanmoins, une température plus basse avec une plus grande durée préserve mieux les terpènes donc il serait mieux de le laisser 45-50 min à 105 º. Pareillement, vous pouvez cuire au four à 120º durant 30 minutes : cette dernière n’étant pas conseillée car les terpènes perdent leurs propriétés et vous risquez de brûler le cannabis.

Pas à suivre pour la décarboxylation dans un four :

  1. Préchauffez le four à 110 ºC
  2. Triturer le cannabis de façon homogène à l’aide d’un grinder ou autre outil, afin que la chaleur atteigne tout le végétal.
  3. Mettre du papier cuisson sur un plateau et étaler le cannabis uniformément.
  4. Une fois que le four est chaud, introduire le plateau pendant 45 minutes.
  5. Ressortez le plateau en faisant attention de ne pas vous brûler.

Le cannabis aura changé sa couleur verte par une tonalité marron-jaunâtre ; ceci est signe d’une décarboxylation réalisée avec succès.

Décarboxylation dans un four à micro-ondes

Il s’agit de la manière la plus rapide de décarboxyler la weed bien que c’est aussi la plus dangereuse. Le four à micro-ondes propose une chaleur plus rapide et plus concentrée que le four, il faut donc bien contrôler la température et faire attention de ne pas brûler la substance.

décarboxylation

Celles-ci sont les étapes à suivre pour décarboxyler au four à micro-ondes :

  1. Triturer le cannabis à l’aide d’un grinder ou autres.
  2. Placez la matière sur un plat et introduisez-le dans le four à micro-ondes.
  3. Chauffez pendant 3 minutes à une température moyenne.

Attention ! Chaque four à micro-ondes est différent, il convient de surveiller le bourgeon afin de vérifier que la décarboxylation soit bien faite. Il est possible qu’après avoir effectué ces étapes, la marijuana ait besoin d’un peu plus de chaleur, répétez donc le processus, en surveillant de près le produit pour éviter qu’il ne brûle.

Il est également nécessaire de faire attention lors de la première tentative de décarboxylation, car le micro-ondes utilisé peut être trop puissant et brûler les bourgeons.

Dans l’intention de savoir si le cannabis est correctement décarboxylé, vous devez faire appel à vos sens. D’une part, vous devriez être en mesure de voir la couleur brunâtre qu’elle a prise dans le four. D’autre part, vous devriez remarquer une odeur forte et incroyable du produit, mais jamais une odeur de brûlé.

Décarboxylation au bain-marie

Dans ce cas, il ne faut pas triturer le cannabis, il suffit de défaire les fleurs en petits morceaux.

  1. Introduisez-les dans un sac sous vide.
  2. Faire bouillir de l’eau dans une casserole.
  3. Quand l’eau commence à bouillir il faut baisser la température à 95 ºC, puisque c’est la température maximale pour maintenir l’eau sans bouillir.
  4. Submerger le sac dans l’eau pendant une heure.

Autres méthodes de décarboxyler le cannabis : Décarboxylateur Infuseur Nebula

Le Décarboxylateur Infuseur Nebula est un appareil conçu spécialement pour décarboxyler, tant les fleurs de plantes de cannabis que d’autres plantes. Il est muni d’un contrôleur de température qui assure une chaleur constante durant le temps nécessaire pour un processus optimal.

Comme résultat, vous obtiendrez un cannabis d’une qualité extra affichant tous ses principes actifs et par conséquent plus d’effets, de saveurs et d’arômes.

En vue de décarboxyler avec cet appareil innovant il faut introduire les fleurs coupées, choisir la température et le temps, puis attendre que les principes actifs apparaissent sans devoir surveiller le cannabis toute le long.

En somme, la décarboxylation du cannabis est fondamentale surtout si vous souhaitez cuisiner avec du cannabis. Sans ce processus, les cannabinoïdes des fleurs de la plante restent sous leur forme acide sans provoquer d’effets. Il existe de nombreuses méthodes pour la décarboxylation du cannabis parmi lesquelles choisir en fonction des besoins de chacun.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *