Comment éliminer les sciarides

Aujourd’hui, nous allons vous apprendre comment éliminer les sciarides, l’un des parasites les plus communs dans la culture de cannabis, également connue sous le nom de mouche noire de terreau, mouche de terreau ou encore mouche noire.  Scientifiquement, elle a le nom de Sciaridae et appartient à la famille des diptères.

C’est un parasite assez commun dans les zones où l’humidité et la température sont élevées. C’est pour cela qu’il est en général plus susceptible d’apparaitre dans les cultures en intérieur, sous serre, dans les zones où les pluies sont fréquentes ainsi que dans les cultures où le substrat demeure trop longtemps mouillé.

comment eliminer les sciarides

Comment éliminer les sciarides | Aspect

Pour savoir si la sciaride vous attaque, il est important de connaitre son aspect et les différents stades par lesquels elle passe jusqu’à devenir adulte. Dans ce processus, elle passe par quatre étapes de développement qui sont : l’œuf, la larve, le cocon et l’adulte. Il faut toutefois souligner que vous ne vous rendrez pas compte de son attaque jusqu’à ce que vous voyiez autour de la plante des mouches noires virevolter qui déposeront leurs œufs dans le substrat dès qu’elles le pourront.

mouche noire

Les mouches de terreau adultes se caractérisent par leur couleur (noire, grise foncée et même marron), leur taille (de 1,6 à 3,2 mm) et leurs six longues pattes (qui leur donnent l’aspect d’un moustique).

Une bonne méthode pour vérifier si votre plantation est attaquée par ce type de mouche est de placer une paire de bandelettes jaunes pour insectes à une hauteur moyenne-basse. Une autre technique est de lever le pot et de le laisser tomber sur le sol afin de les déranger et ainsi faire que quelques-unes d’entre elles s’envolent.

Propagation des sciarides

Une fois qu’elles se sont accouplées, les mouches noires cherchent un endroit où déposer leurs œufs (substrat) dont la quantité varie en général entre 50 et 300 unités. Afin que les œufs puissent éclore et que finalement naissent ces redoutables larves, il est nécessaire que l’humidité et la température soient élevées.

Dommages provoqués par les sciarides

48 à 72 heures après que les œufs soient déposés dans le substrat, ces derniers commencent à éclore, donnant lieu à des parasites qui se nourrissent des poils racinaires absorbants durant environ 13 jours. Il faut donc être vigilant car à cause de ces mouches, des champignons nuisibles peuvent également apparaitre sur la plante affectée, la mettant donc sérieusement en danger. En plus de cela, elle peut aussi être affectée par différents types de virus.

Ces mouches peuvent également provoquer une accumulation de sels dans le milieu de culture puisque la plante aura perdu ses poils racinaires. Par contre, si vous réussissez à éliminer ce parasite en question, le système racinaire développera de nouvelles racines avec de nouveaux poils absorbants sauf si elle se trouve déjà en floraison car dans ce cas, ça ne repoussera pas.

En définitive, la sciaride freine en général le développement normal de la culture et c’est une porte d’entrée à d’autres genres de problèmes plus sérieux.

Comment prévenir les sciarides

comment prevenir les sciarides

Comme nous l’avons commenté ci-dessus, la mouche noire se développe dans les zones humides, ombragées et à une certaine température. Par conséquent, si vous voulez commencer d’un bon pied et éviter l’apparition de ce fâcheux parasite, le mieux est de ne pas mouiller le substrat plus que ce qu’il ne faut, maintenir une ventilation correcte et placer sur la surface du substrat une fine couche de perlites ou de billes d’argile afin d’empêcher aux mouches d’y entrer. Il est également recommandé de placer des billes d’argile dans le fond du pot afin d’améliorer le drainage et l’évapotranspiration de la partie basse du substrat, évitant ainsi qu’il ne reste trop longtemps humide.

Une autre alternative efficace de prévention est d’accrocher des bandelettes attrape-insectes de couleur jaune à une hauteur moyenne-basse. De cette manière, vous contrôlerez une grande partie des parasites bien que pas encore suffisamment pour l’éradiquer. En effets, les bandelettes sont comme une béquille pour soutenir votre plantation.

Si vous voulez vraiment tenir à carreau la colonisation du substrat par la sciaride et ses bébés voraces, une bonne solution est la Tarte de Neem ou Farine de Neem. Afin d’en obtenir ses multiples bienfaits, il suffit de la mélanger au substrat au commencement de la culture ou de la mélanger en surface et arroser ensuite afin que le produit s’infiltre bien dans le pot. L’utilisation de ce produit s’étend de plus en plus de par la sécurité qu’elle apporte tant au niveau racinaire qu’aérien.

Comment éliminer les sciarides

comment eliminer les sciarides

Une fois que ce parasite, la mouche de terreau est présent dans votre plantation, il est temps d’appliquer des produits qui éradiquent en grande partie sa population. Pour cela, nous recommandons l’application du même produit qui s’utilise contre les chenilles, le bacillus thuringiensis.

Vous pouvez également utiliser différents types de nématodes tels que la Steinemema Feltiae bien que leur entretien dans le milieu culture est un peu délicat mais si vous avez un bon contrôle des conditions climatiques de la culture, il est très efficace.

En ce qui concerne les insectes bénéfiques, il existe une espèce d’acarien du nom d’Hypoapsis miles qui est très gourmand. Il y a la mouche tigre dont les adultes se nourrissent des mouches noires et dont les larves se nourrissent des larves de mouche noire. Et enfin, la Synacra paupera est un insecte volant qui parasite les larves de la mouche noire. Le seul inconvénient est que vous devez bien contrôler les conditions climatiques afin de permettre que les insectes introduits se maintiennent en vie. Il est donc inutile de dire qu’il est important de ne pas appliquer d’insecticide, ce qui pourrait leur nuire. Nous ne recommandons donc pas l’application de produits préventifs ou combattifs.