Hydroponie et Aéroponie

Hydroponie et Aéroponie

La culture hydroponique est une technique avancée de culture, pour le cannabis ou autre chose, sans avoir besoin de s’occuper de l’arrosage, en ayant constamment l’eau et les nutriments nécessaires à disposition de vos plantes.

L’hydroponie repose sur un principe très simple : un substrat inerte dans lequel vous se former la plante et ses racines dans un pot, et un système de recirculation de l’eau qui va aller d’un pot à l’autre par le biais de tuyau, renvoyant l’excédent d’eau vers le réservoir. Ainsi, les plantes ont accès constamment à l’eau et aux nutriments disponibles, les absorbant bien plus rapidement et donnant des plantes bien plus productives, et demandant un dévouement moindre par rapport à la terre.

Un des systèmes les plus simples d’hydroponie est le Wilma, quelques pots placés au-dessus d’un réservoir d’eau dans lequel la solution nutritive circule constamment.

Dans une culture hydroponique, l’eau fera partie intégrante du milieu de culture, il vous sera donc obligatoire d’ajuster votre solution avec le pH et l’électro-conductivité appropriés pour vos plantes. En croissance, il est recommandé de laisser les plantes à 5.5pH pour 6.5ph en floraison. L’EC (électro-conductivité) est la quantité de sels contenue dans l’eau, et sa valeur doit être comprise entre 0.8 et 1.0 en croissance et d’1.2 à 2.0 en floraison.

Un autre facteur est à prendre en compte, la température de l’eau. Cette température a beaucoup à voir avec la teneur en oxygène de la solution, plus elle augmente, moins il y a d’oxygène et vice versa. Attention à ne pas descendre en dessous de 16o, température à laquelle les racines seront bloquées. 25o est idéal pour l’enracinement de la plante les premiers jours. La température pour une assimilation optimale des nutriments pendant tout le cycle de la plante est de 20o.

Lorsque vous cultivez en hydroponie, il n’est pas rare de constater un affaissement des branches dû au poids des fleurs présentes. Ce problème peut être réglé par la mise en place de tuteurs en plastique ou d’une maille de Scrog, au risque de mettre vos plantes en danger si vous ne réagissez pas. Un autre risque à anticiper est l’endommagement de votre pompe à eau, qui laissera vos plantes sans possibilités de se nourrir de l’eau du réservoir. Nous vous conseillons pour ceci de toujours avoir une pompe de rechange, pour éviter tout désagrément un dimanche ou pendant des jours fériés. Sans pompe avec lumière, vous pourrez vous assurer de leur survie plusieurs heures, mais retirez la lumière et vous baisser drastiquement la durée de vie de vos plantes. 

L’eau dans le réservoir est à changer chaque semaine, bien que vous puissiez installer un filtre Bio GHE, qui se chargera d’enlever la matière non désirable dans l’eau, vous permettant de changer votre réservoir toutes les 2 semaines, en remplissant l’eau ingérée par les plantes avec une solution nutritive adéquate et une mise à niveau de l’EC et du pH.

Avec l’hydroponie vous découvrirez un système de culture automatisé n’ayant rien à voir avec les autres, capables d’arriver à des productions jamais obtenues auparavant. Adopter ce système c’est clairement monter d’un grade dans le monde de la culture du cannabis.