Graines de Cannabis

Graines de Cannabis

Les graines sont un moyen naturel de reproduction de nombreuses plantes, comptant parmi elles le Cannabis Sativa, plus communément appelé Cannabis. Ces plantes se reproduisent de manière sexuée, ayant besoin des organes mâles et femelles pour se développer. Les mâles sont caractéristiques de la fabrication de graines et les femelles des fleurs ; il arrive ceci dit de rencontrer ces traits complétement inversés, vous aurez alors un mâle avec des fleurs et des femelles qui s’auto-polonise.

Dans la nature, les mâle polonisent les femelles, les graines tombées au sol et l’humidité permettant aux graines de germer pour créer de nouvelles plantes. Les plantes femelles sont celles possédant les calices, les mâles libérant le pollen. Durant la période de floraison, la femelle va capter le pollen grâce à sa résine normalement bien fournie, l’introduisant en son calice où viendra se former la nouvelle graine.

Vous devrez normalement laisser sécher la graine pour pouvoir la remettre à germer. Dans la nature, la graine va sécher dans la plante même, et lorsque cette dernière mourra et tombera au sol, c’est à ce moment-là que les graines vont pouvoir germer.

Dans la nature de tels croisements sont très peu communs, vu que la plante est interdite dans le monde entier et seulement un très petit nombre est planté sauvagement. Depuis quelques années, les banques de graines se sont dédiés à trouver des variétés de cannabis se démarquant des autres, soit en les stabilisant, soit en créant des variétés différentes en réalisant un croisement pour obtenir un hybride contenant les meilleures caractéristiques des deux espèces mises en exergue.

Petit à petit, les graines ont bien évolués depuis plusieurs années, et depuis la dernière décennie, le cannabis aurai augmenté sa puissance de 300%. Dans les années la production de cannabis ne dépassait pas 10% de THC dans les années 70, 12% dans les années 80, plus proche des 15% dans les années 90, 20% en 2000, et vous pourrez constater qu’en 2015, certaines banques sont capables de monter jusqu’à 30%. Cette description permet de voir que de nos jours les cultivateurs sont capables de stabilize r des variétés de plus en plus puissantes.

Selon les études, dans la dernière décennie, la puissance des graines de cannabis a été augmentée de 300%

À part la puissance, bien d’autres choses ont été améliorés avec les années. Comme nous l’avons dit, les graines peuvent donner soit un mâle, soit une femelle avec envrion 50% de chances de tomber sur l’un ou l’autre. Ces 50% ne sont pas toujours vrais, vu que les premiers jours de culture sont décisifs pour déterminer le sexe déifnitif de votre plante. Une forte pré »sence d’humidité aidera au developpement de plantes femelles alors qu’une forte chaleur dans un environnement sec sera plus propice au développement des mâles. Aujourd’hui, les graines de cannabis commercialisées sont des graines féminisées, pour un ration de 99% de femelles pour 1% d’hermaphrodite.

Restant proche du 100%, vous pouvez tout de même constater un changement drastique et important en faveur du cultivateur. En effet, lorsqu’un producteur plante environ 4 à 10 plantes, il n’a quasiment aucune chance de développer un mâle. Les erreurs les plus fréquentes viennent lors de la germination, non par la faute de la graine, mais plutôt par les mauvaises conditions de pousse que vous aurez mis en place.

Les graines de cannabis ont besoin d’un cycle d’humidité constante, de la germination jusqu’à la fin du cycle de votre plante. Normalement, pour faire germer vos graines, vous les mettrez entre 2 serviettes ou bandes de coton imbibé, et attendrez entre 2 et 15 jours jusqu’à leur ouverture et que vous puissiez constater la première racine. Ensuite, vous la planterez dans le milieu de culture de votre choix, où commencera à se former la plantule pendant environ 15 jours avant que vous ne commenciez à pouvoir observer grandir votre plante correctement. À partir de là, tout va s’accélérer mais prenez toujours garde à maintenir un seuil correct d’humitidé pour permettre la formation de la 1ère racine.

La raison pour laquelle les graines ne germent pas provient de la sécheresse du papier, ou coton, avant la sortie de la racine principale, provoquant une rupture dans le cycle de l’humidité de la graine, entrainant finalement la mort de la graine. À l’inverse, cas le plus fréquemment rencontré, humidifier trop les graines entrainera une pourriture certaine de ces dernières. Une variante de cette erreur de manipulation consiste à mettre trop d’eau dans le compartiment, où les graines se retrouvent noyées et pourrissent directement. Vous retrouverez également la température comme autre facteur important à la germination, car si elle est trop basse la graine ne s’ouvrira pas, et si elle est trop haute, la graine cuira et mourra, ne pouvant pas non plus germer.

La graine est souvent blamée en cas d’echecs, mais gardez en tête que les graines germent à 99%, même si elles sont mauvaises. Sur Growbarato.net, vous pouvez acheter des graines avec ce pourcentage de fiabilité pour leur germination. Il est malheureusement fréquent de voir des cultivateurs essayer 5 variétés de différentes banques sans parvenir à en faire germer aucune. Il est impossible que toutes les graines soient défaillante, l’erreur venant des mains du cultivateur négligeant le conditionnement nécessaire à la germination.

Certains mythes sur les graines de cannabis

Découvrons quelques un des mythes les plus répandues sur les semences de cannabis, afin d’ôter définitivement le voile sur les choses à réelles à retenir sur nos chères graines. Vous avez surement déjà entendu des personnes dire que si vous mettiez une graine dans un verre d’eau et qu’elle flotte, elle ne donnera jamais rien parce qu’elle est creuse. Malheureusement pour eux, nous avons réalisé l’expérience, et nous avons parfaitement réussi à faire germer des graines qui flottaient dans l’eau ! Une autre légende qui se doit d’être démystifié de toute urgence est celle qui dit  qu’une graine que vous écraser un peu n’est pas possible à faire germer. Encore une fois, ce n’est pas le cas !

Toutes les graines que vous essayerez d’écraser finira par rompre, tout dépendra de la pression que vous exercez sur la coquille de votre graine, il n’existe pas de barème. Ce que nous pouvons vous assurer c’est la capacité de pouvoir l’écraser. Vous pourrez essayer vous-même et constater que la graine germera normalement.

Un autre mythe à démentir est celui qui stipule qu’une graine de petite taille ou de couleur blanchâtre ne sortira jamais. Sachez qu’il existe de nombreuses variétés qui ont leur graine petite et blanche, sortant tout aussi bien que les grosses graines noires. Il vous suffira juste de leur donner la chance de germer.

Quand vous aurez germer vos graines, vous pourrez observer vos jeunes pousses quelques jours seulement après leur transplantation. En grandissant, vous pourrez noter les différences de variétés entre les différentes que vous aurez planté.

Dans l’espèce même du cannabis, il existe diverses espèces, classé généralement comme Sativa, Indica et Rudéralis. À l’intérieur de chaque espèce se trouvent des centaines de sous-espèces, qu’il est possible de croiser génétiquement pour obtenir des hybrides. Il existe également deux autres types de graines, les graines de saison et les graines à floraison automatique.
Vous pouvez créer un hybride avec 60% de gènes Sativa et 40% Indica, pouvant être utilisé comme plante de saison ou bien pour devenir une auto-fleurissante ; le tout dépendant des variétés étant utilisées pour réaliser le croisement.

Les plantes de saison fait référence aux plantes qui dépendent de la photopériode en condition d’extérieur pour fleurir. Quand les jours s’allongent, du début de l’hiver jusqu’au début de l’été, vos plantes sont en phase de croissance. Lorsque les jours raccourcissent, et que la nuit prendra de plus en plus de place, les plantes de saison commenceront à s’épanouir. Ce sont des plantes extrêmement sensibles à la lumière, il est donc primordial de ne pas mettre de source lumineuse en contact avec vos plantes durant la phase d’obscurité, comme par exemple avec une lanterne ou une lumière sur la terrasse.

Les plantes auto-fleurissantes ne dépendent pas de la photopériode pour fleurir. Ce sont des variétés provenant de l’espèce cannabis nommé Rudéralis, originaire du Nord de l’Europe. Ces plantes poussent de manière sauvage dans les montagnes les plus froides, et ses graines sont en mesure d’être congelé, pour être placée en germination plus tard, lorsque les conditions seront plus propices. Ce type de plantes s’épanoui de deux manières, soit en commençant à fleurir à partir d’une hauteur minimale ou bien d’un certain âge.

Constamment, les graines de saisons comme celles de floraison rapide améliorent leur qualité, les variétés auto-fleurissantes étant capables de production trop faible jusqu’à il y a encore quelques années. Aujourd’hui ces variétés ont gagné en puissance et en production grâce à des croisements très bien étudiés, et n’ont plus rien à envier aux plantes de saisons, tout en profitant d’un cycle total ne dépassant généralement pas les 60 jours de la germination à la récolte.

Il se dit des variétés Sativa qu’elles possèdent un effet plus cérébral avec une teneur élevée en THC, et que les Indicas sont plus relaxantes physiquement puisqu’elles contiennent des molécules comme le CBD et le CBN parmi ses cannabinoides. Ce qui est certain, c’est que ces composants ne sont pas des drogues dures. Si vous êtes fumeur habituel, vous adapterez parmi ces deux selon les effets que vous recherchez, le contexte actuel, ou encore ceux avec qui vous êtes. En réalisant des extractions à partir des cannabinoids à partir de BHO, vous remarquerez une intensité d’effets et de saveurs incomparables, étant un résidu concentré de votre variété de cannabis.

Voilà, vous êtes maintenant prêt à mettre la main à la terre et planter vos graines, créez vos propres variétés en faisant des croisements, afin de choisir vos favoris ou encore étudier le comportement de certaines espèces. Les graines de cannabis sont très connues et inconnues à la fois au sein de nombreux cultivateurs, préférant souvent utiliser des boutures au risque de louper l’étape de germination de graines. Chaque plantes cultivées à partir d’une graine donnera un résultat différent, à l’image de plusieurs frères venant de même parents, mais produira toujours bien plus que si vous cultiver des clones.

Sur Growbarato.net, vous pouvez acheter des graines de cannabis venant des banques du monde entier.