Graines féminisées

 Graines féminisées

Un des résultats de la prohibition du cannabis a été la recherche constante de pouvoir favoriser la préservation des plantes femelles dans les cultures, les mâles ayant peu de principes psychoactifs. Les limites et risques liées à la culture du cannabis font que les cultivateurs d’aujourd’hui sont à la recherche de sécurité, en évitant la pollinisation, en gagnant de l’espace et du temps dans la différentiation des sexes, afin de ne pas obtenir un exemplaire masculin, n’étant pas intéressant à consommer par l’utilisateur, puisqu’il ne pourra profiter d’aucuns effets ludiques ou médicinaux.

Pour cette raison, les entreprises du secteur ont été enclines à concevoir une façon d’augmenter à coup sûr la présence de femelles dans les cultures. Dans un premier temps, les femelles les plus résistantes aux stresses ont été sélectionnées. Ainsi, dans les générations futures, il y aura plus de femelles et moins d’hermaphrodites. Ensuite, la plante choisie sera clonée, pour avoir son sexe inversé et obtenir les gamètes XX et XY nécessaire à la reproduction. Avec le mâle ainsi obtenu, les variétés peuvent ainsi polliniser les femelles qui n’auront pas subi de changement de sexes. De cette manière, la génération suivante sera génétiquement XX, puisque les 2 parents porteront les gamètes XX.

Dans les années 90, ces résultats pouvaient s’obtenir à l’aide d’une forte concentration de gibbérelline, hormone existant naturellement dans les plantes, pour déterminer la présence de femelles dans les cultures, selon la présence de cette molécule dans le corps de la plante. Cette méthode était incapable d’assurer une féminisation stable et homogène comme les techniques actuelles, bien qu’aucunes méthodes assurant 100% de féminisée n’existent à ce jour. Les processus utilisés aujourd’hui assurent au mieux 99.7%, puisque des fleurs mâles peuvent apparaître à cause de n’importe quel stress. Il y encore plusieurs années, il était relativement fréquent de tomber sur des hermaphrodites dans les cultures, mais désormais, grâce à la STS (Thiosulfate d’argent), les probabilités de se retrouver avec des telles espèces a grandement baissé, atteignant presque 0. Ceci dit, cet hermaphrodite sera bien plus sensible à la pollution lumineuse et à n’importe quel autre stresse, pouvant changer le sexe de la plante en cours de culture.

Il est important de préciser les plus grands cas dans lesquels vos plante peuvent devenir hermaphrodites : lors d’une mauvaise sélection génétique, des conditions de culture loin de l’idéal,  ou encore lorsque les nécessités de la plante ne sont pas respectées. Pour être encore plus clair, la pollution lumineuse, les stresses de température ou un excès d’engrais pour être à l’origine de la manifestation des 2 sexes au sein de la même plante, plus communément appelé hermaphrodite.

Avantages des graines de cannabis féminisées.

L’avantage principale de l’utilisation de ce type de graines est, comme nous venons de le dire, d’éviter de trouver des plantes mâles dans votre culture, pouvant polliniser toute votre culture, mais réduisant également grandement le niveau de THC, diminuant les arômes au moment de la consommer, limitant la production de fleurs, faisant gaspiller un temps et un espace précieux, le tout pour un produit final que vous n’apprécierez pas. La seule chose qui pourrai être alourdie, c’est l’éventuel sanction pénale pouvant intervenir suite à une découverte malchanceuse par la police.

Inconvénients des graines de cannabis féminisées.

En face des graines régulières (mâles et femelles), les graines féminisées pêchent par un manque de vigueur et de force. Ainsi, il est aujourd'hui facile de distinguer une banque de graines de bonne qualité d'une mauvaise en réalisant simplement une plantation dans laquelle vous laisserez, volontairement ou non, un stress s'installer. Ainsi, vous confirmer ou non de la stabilité génétique de la variété. Si vous avez sélectionné une banque de graines utilisant des versions régulières, vous constaterez une force et une résistance aux stresses bien supérieures à celles des variétées féminisées. De plus, pour la même espèce cultivée dans les mêmes conditions, vous verrez facilement la différence de poids entre les deux récoltes, toujours en faveur de la version régulière. 

Il est tout à fait normal de penser que les graines régulières sont plus vigoreuses que les versions féminisées, car elles n'ont reçu aucuns traitements chimiques pour changer de sexe avec le STS ou la gibbérelline. Ainsi, les caractéristiques de force et résistance seront transférées également à la génération future. Il en va de même pour les boutures, celles des régulières étant capables de produire bien plus de racines que les versions féminisées.

Un autre avantage du format régulier est la possibilité de réaliser vos propres croisements, en choisissant le phénotype et la variété de votre choix, pour les croiser ensuite par la méthode de choix, et constater par vous-mêmes l'ensemble des différences entre les mâles et les femelles.

Si vous avez quelques difficultés à trouver la graine que vous voulez, nous vous rappelons que l’équipe de Growbarato.net se met à votre service gratuitement pour tout conseil.