Qu’est-ce que la technique de culture SOG ?

Deux des aspects les plus recherchés lors de la réalisation d’une culture de cannabis indoor sont la production et la rentabilité; plus de quantité signifie moins de cultures. Cela se traduit par des économies d’argent et de temps. C’est pourquoi de nombreux cultivateurs travaillent avec des méthodes variées dans l’intention de maximiser la production de leurs cultures, telle que la culture SOG – Sea Of Green

Cette technique de culture permet d’atteindre de très bons résultats de production sans trop de difficultés ; il s’agit de couvrir toute la surface de culture avec des boutures de la même plante mère. De cette manière on diminue au maximum le temps de croissance et on assure des exemplaires affichant un développement homogène. 

La technique de culture S.O.G. offre quelques caractéristiques qui en font d’elle une souche parfaite pour indoor. Elle réduit considérablement la période totale de culture ainsi que les options de souffrir d’infections ou de troubles nutritionnels. Il est question d’un facteur très important pour les cultivateurs qui débutent et trouvent plus difficile détecter et combattre les infestations, de même que les problèmes dérivés des excès et des carences de nutriments.

En vue de réaliser une culture S.O.G. le planning et la préparation sont fondamentaux. Tout d’abord il faut sélectionner un pied mère célèbre dont la structure, le développement et le temps, s’adaptent bien à vos besoins. Il est important de connaître les nécessités de la variété que l’on va cultiver afin de planifier et anticiper en plus d’éviter, de possibles carences ou excès. 

Exemple d’une culture S.O.G. 

Dans un espace d’1 m2, vous pourrez placer 25 boutures bien enracinées, d’environ 20 cm, dans des pots de 7 L. Après 2 semaines de croissance, la floraison aura lieu, et durera seulement 8 semaines. Tout ceci ferait un total de 10 semaines de culture ; si l’on réussit une moyenne de 20 g par plante, la récolte finale serait de 500 g. Il existe une multitude de configurations différentes, cela dépendra des possibilités et des besoins de chaque cultivateur.

culture sog

Il est souhaitable de tenir en compte différents facteurs avant de décider sur le nombre de plantes ou pots ; le plus de plantes par m2 plus petits seront les pots. Pour 1 m2 dans des pots de 7 L (20 x 20 cm), il est possible de placer un maximum de 25 unités, 5 x 5 pour occuper le 100 % de l’emplacement. Si vous souhaitez placer plus de plantes dans le même espace, il faudra réduire la taille des pots. Certains cultivateurs plus expérimentés, cultivent 49 exemplaires en format 7 x 7 dans des pots de 3 L ; de cette manière vous obtiendrez environ 10 g par plante, c’est-à-dire, une récolte plus qu’acceptable de 490 g/m2. 

Planifier une culture SOG

À quoi faire attention avant de réaliser une culture SOG ?

  • Une réduction de la capacité de pots implique plus d’arrosages à faire. Quelques fois il faut arroser quotidiennement voire plusieurs fois par jour ; ceci demande du temps et des efforts, c’est pourquoi il faut bien y penser. 
  • La génétique utilisée est aussi très importante puisqu’en fonction de la ramification vous déterminerez le nombre de plantes. Pour une culture utilisant la technique de culture SOG, il convient d’employer des variétés présentant une structure à port colonnaire de même qu’une grande fleur centrale.
  • Il est fondamental de connaître les conditions de température et d’humidité dans lesquelles pousse la variété choisie. Un climat trop aride ne convient pas si l’on veut placer un grand nombre de plantes car la capacité du pot combiné aux conditions environnementales peuvent causer des problèmes dérivés du stress hydrique.
  • Il est également important de savoir comment la variété se comportera pendant la culture. Le but est de pouvoir estimer le développement des exemplaires pendant les premières semaines à 12/12. En plaçant un grand nombre de plantes, si elles poussent considérablement lors de la floraison, on peut être débordé.
culture sog

Inconvénients de la culture SOG

L’un des inconvénients de la culture S.O.G. est qu’il est difficile d’arroser quand les plantes sont complètement développes. Parfois, deux petites actions comme le tuteurage des plantes et l’utilisation d’une lance d’arrosage peuvent marquer la différence lorsqu’il s’agit de faire pousser une culture. Arroser et effectuer des actions sur les plantes de manière inconfortable ou désagréable ne peut qu’entraîner une baisse de la qualité du produit final. Il est donc toujours préférable de travailler confortablement et en toute sécurité.

Si vous voulez faire une culture S.O.G. sur plusieurs mètres, il faut installer un système pour arroser goutte à goutte ou bien un système qui permet d’effectuer l’action sans trop d’effort, car cela peut devenir une tâche lourde et pénible.

Un simple réservoir d’eau avec une pompe reliée à une lance facilitera fortement la tâche pour des cultures allant jusqu’à environ 10 mètres. Au-delà de cette taille, c’est mieux d’installer un système d’arrosage goutte à goutte. Bien qu’il ne soit pas facile à installer correctement, une fois que c’est fait, le travail sera beaucoup plus facile.

culture sog

Un autre inconvénient est de devoir disposer d’une pièce spécifique de sorte à garder les mères et faire des clones. La technique S.O.G. peut également se faire à partir de graines, mais il s’agit généralement d’une tâche plus complexe, tant dû au développement inégal des pieds qu’à la forte vigueur qu’ils présentent généralement dans les premières semaines de floraison.

La culture SOG est l’une des plus productives et économiques qui existent. C’est une culture qui n’a pratiquement pas de période de croissance, par conséquent elle suppose une économie en termes de coûts d’engrais et d’éclairage. Nous vous conseillons d’utiliser un substrat de qualité tel que All Mix Boom Nutrients, ainsi que d’appliquer 10 % d’humus si l’on commence avec un substrat léger. De plus, il est aussi convenable d’utiliser des boutures saines avec un système racinaire moyennement grand ; ceci permet de garantir une première phase de culture parfaite et de ne devoir se concentrer que sur la floraison. 

Erik Collado

Le succès de GB The Green Brand, est le résultat de 10 ans d’expérience dans le secteur du cannabis, en plus de ses connaissances et de son apprentissage.

Laisser un commentaire