Qu’est-ce que le cannabis synthétique et quels sont ses effets ?

En raison de la forte demande de produits liés au cannabis, plusieurs sociétés ont lancé des articles connus comme le cannabis synthétique, contenant un 0 % de cannabis. En effet, ils n’ont rien à voir l’un avec l’autre.

La consommation du cannabis synthétique, distribuée principalement sur Internet et acquise pour diverses raisons, pose de graves problèmes. Parmi les raisons habituelles invoquées, citons le fait qu’il n’est pas détecté lors des tests de dépistage de drogues médicaux, militaires ou sur la route, et même lors des contrôles de routine effectués dans les centres de désintoxication. Cela semble être un avantage pour les utilisateurs, ainsi que la facilité avec laquelle ils peuvent obtenir ces produits. Cependant, en consommant du cannabis synthétique, ils mettent leur santé en grand danger.

Le cannabis de synthèse présenté comme une alternative légale au cannabis

Les bourgeons sont des fruits qui s’obtiennent à partir de la plante Cannabis Sativa. Par conséquent comparé à cette substance, qui se positionne comme une alternative légale au cannabis mais aux effets et conséquences néfastes, c’est une autre paire de manches. Ce type de cannabis est aussi vendu notamment sous les noms de cannabis synthétique, K2, Spice ou Buddha blue, entre autres.

L’Effet provoqué est 10 fois supérieur à celui du cannabis en plus d’être très addictif. En outre, de nombreux jeunes d’entre 14 et 24 ans souffrent de graves addictions de même que des troubles mentaux, et dans certains cas ils trouvent la mort.

cannabis synthétique

Le Cannabis Sativa est une plante naturelle qui présente une multitude de propriétés bénéfiques. Bien que sa consommation ait été jusqu’à récemment désapprouvée, de nombreuses recherches confirment ses multiples propriétés thérapeutiques et son utilisation dans le traitement de maladies spécifiques. 

Quelle que soit la dose ingérée de cannabis, il ne provoque pas de surdosages. Il est possible de plonger dans un état psychique dangereux pour la santé mais en aucun cas il peut provoquer la mort.

Son usage récréatif est de plus en plus accepté par la société. Bien qu’il soit évident que la consommer n’est pas sain dû à l’inhalation de CO2 ; il existe différentes manières de pouvoir en bénéficier, comme dans des huiles, des vaporisateurs, etc.

De nos jours, vous pouvez trouver des souches de Cannabis Sativa qui ne produisent pas de THC, apportant uniquement les propriétés thérapeutiques sans aucun effet psychotrope. De plus, accompagnées par une consommation responsable et par des voies inoffensives pour la santé ; elles ne présentent pas de risques pour les consommateurs. 

Qu’est-ce-que le cannabis de synthèse ?

La plupart du cannabis synthétique se fabrique en Chine. Il s’agit de cannabinoïdes de synthèse, créés dans des laboratoires clandestins. Puis, mélangés à d’autres substances chimiques toxiques et nuisibles sans aucun contrôle ; mimant les effets du THC sur les récepteurs cérébraux. Généralement, celles-ci sont élaborées sous forme de poudre à diluer dans de l’eau. L’objectif est de les pulvériser afin de les fixer sur n’importe quel matière d’aspect végétal dont l’origine n’est pas claire.

Son effet peut provoquer des hallucinations, des comportements agressifs, convulsions, délires, épisodes psychotiques ou des altérations du rythme cardiaque, parmi d’autres. Le résultat est une lésion cérébrale importante, surtout en tenant compte que la majorité des consommateurs sont des jeunes en pleine croissance. 

D’après des analyses réalisées sur différents e-liquides pour vaporisateurs et sur des bonbons vendus sous le slogan de CBD, on a découvert des restes de cette substance. Cela s’est produit aux États-Unis où à lieu une lutte contre ce type de produits d’origine douteuse.

cannabis synthétique

Cannabis synthétique sur internet

Lorsque vous faites une recherche sur Internet avec les mots « cannabis synthétique », vous obtenez environ 150 000 résultats. La plupart ‘entre eux sont des articles catastrophiques associant cette substance à de graves problèmes de santé. 

Lors de la rédaction de cet article, nous avons pu confirmer que certains sites sur internet offrent ce produit sous le nom de spray d’encens K2 (SPICE). En lisant la description du produit on interprète clairement qu’ils commercialisent avec ce type de produits ; des “cannabinoïdes de synthèse” mélangés à d’autres substances, créant un cocktail toxique et nuisible pour la santé. 

Formats disponibles pour ce type de substances 

En réalisant une petite recherche, nous avons constaté comment le format pour ce type de substances a changé afin de rendre plus difficile sa détection par les autorités.

Format cannabis synthétique : Il s’agit du plus vendu. Ce sont des sachets opaques scellés de 5 x 7 cm affichant un papier métallique avec des illustrations et des noms, en fonction du fabricant et des distributeurs. Il y a plus de 100 modèles différents. Le prix oscille entre 5 et 12 €/g.

Spray pulvérisateur d’encens : ce sont de petits pots d’entre 0,5 et 100 ml, transparents et munis d’un diffuseur pour pulvériser. En outre, ils ne présentent pas d’étiquettes décrivant le produit. Le prix varie entre 120 et 800 €. Sur internet, ils l’annoncent comme le format le plus concentré, il faut donc le diluer dans de l’eau et il y a un dosage à suivre. 

Papier K2 : C’est simplement un papier épais. D’après leur explication, ils ont pulvérisé des cannabinoïdes synthétiques et de la matière végétale triturée sur le papier. Pour sa consommation, il faut préparer une infusion avec celui-ci ; les effets ressentis sont un état d’esprit actif, une relaxation accompagnée par une vision altérée et de la psychose. Une feuille A4 coûte 200 €.

Il existe sûrement d’autres formats que l’on n’a pas pu identifier. 

Voici quelques-uns des gros titres retrouvés sur internet en relation à la consommation du cannabis de synthèse :

  • La consommation de cannabinoïdes synthétiques parmi les plus jeunes est une réalité de plus en plus fréquente quant aux addictions. 
  • La drogue aussi connue sous le nom de ‘spice’ ou ‘K2’, provoque des hémorragies sévères et d’autres affections.
  • Une bande, qui a intoxiqué deux mineurs avec du cannabis de synthèse, a été arrêtée à Riba-roja del Túria. 
  • 2 morts et plus de 35 hospitalisés à Florida saignant considérablement après avoir fumé du cannabis synthétique.
cannabis synthétique

On peut confirmer qu’il ne remplace pas le cannabis et même le nom devrait changer. Il est question d’un produit dangereux qui cause de nombreux problèmes personnels et familiers, voire la mort. 

On ne conseille pas de consommer des drogues de synthèse puisqu’aucun contrôle se fait lors de sa fabrication ou de sa distribution. La composition de ce type de produits est souvent modifiée donc le risque auquel les consommateurs s’exposent est énorme. En outre, les mafias responsables restent impassibles face aux dangers et aux risques pour les personnes.

Erik Collado

Le succès de GB The Green Brand, est le résultat de 10 ans d’expérience dans le secteur du cannabis, en plus de ses connaissances et de son apprentissage.

Laisser un commentaire