Quel Cannabinoïde pour soigner quoi?

Chaque consommateur apprécie le cannabis pour la manière dont il impacte notre corps et notre esprit, toujours différente selon la variété. Cet éventail d’effets proposé par l’ensemble des souches existantes met en avant une grande variété de cannabinoïdes qui agissent tous de manière différente. Chaque souche de cannabis propose une combinaison unique de cannabinoïdes, elle aura donc des propriétés et des usages complètement différents comparé à une autre génétique cannabique.

Revenons plus précisément sur ce qu’est un cannabinoïde. Dans sa définition, les cannabinoïdes sont un groupe de substances chimiques qui activent les récepteurs cannabinoïdes présents dans le corps des mammifères (et donc des hommes). En 1960, un chercheur israélien, le professeur Raphaël Mechoulam parvient à isoler pour la première fois, le tétrahydrocannabinol, plus connu sous le nom de THC. Aujourd’hui, nous savons qu’il existe environ 100 différents cannabinoïdes dans la plante de cannabis, et les recherches sur leurs effets sur le corps ne cessent d’être réalisées.

Les cannabinoïdes peuvent se diviser en 3 grandes familles :

  • Phytocannabinoïdes (insolubles dans l’eau mais solubles dans les lipides et alcools): cannabinoïde végétal présent dans la plante ou suite à la dégradation du THC par décarboxylation
  • Endocannabinoïdes : cannabinoïde endogène sécrétés par certains organismes et qui pourraient expliquer les effets systèmiques du cannabis ainsi que ses applications thérapeutiques.
  • Cannabinoïdes de synthèse créés en laboratoire.

Notre corps possède deux récepteurs à cannabinoïdes, découverts dans les années 90. Ils portent le nom de CB1 et CB2, sont situés à différents endroits du corps et sont responsables des vertus positives du cannabis sur notre corps. Sans trop rentrer dans les détails, les effets euphoriques et anticonvulsifs du cannabis seraient attribués aux récepteurs CB1 en étant situés dans le système nerveux central et périphérique, alors que les récepteurs CB2 se situent dans différentes parties du système immunitaire (dont la rate) et semblent responsables des effets plus thérapeutiques, comme par exemple l’effet anti-inflammatoire.

Une fois dans le corps, la plupart des cannabinoïdes sont métabolisés dans le foie, avec une partie qui se stocke dans les graisses.

Maintenant que vous avez les bases de ce qu’est un cannabinoïde, laissez-nous vous résumer l’action et le rôle des plus grands cannabinoïdes utilisés et référencés.

Le Delta 9 Tétrahydrocannabinol ou THC :

C’est le cannabinoïde le plus connu et présent dans les plus grandes quantités au sein d’une plante de cannabis. C’est une molécule aux propriétés psychoactives qui modifie le rythme cérébral, qui possède des vertus anti-inflammatoires et anti-métastatiques. Sans lui, pas de carnaval cérébral après avoir fumé. Son indice permet d’avoir une idée juste sur la puissance de la variété que vous consommez, quand il est couplé à beaucoup de CBD, les effets seront moins forts.

Le THC est très soluble dans des solvants organiques et au contact de matières grasses, et se stocke aisément sur les graisses du corps.

Cette molécule fragile aux propriétés incroyables permet d’avoir une perception améliorée des sens en général, va favoriser l’excitation sexuelle et modifie la manière dont le temps et l’espace sont perçus. Le THC va interférer avec la leptine afin d’augmenter l’appétit, tout en favorisant la créativité. Nous allons vous résumer quelques-unes des grandes actions du THC :

  • Puissant Analgésique qui réduit la douleur
  • Anti-Inflammatoire : peut-être jusqu’à 20 fois plus fort que l’aspirine et 2 fois plus fort que l’hydrocortisonequel cannabinoide pour soigner quoi?
  • Antixyolitique et antidépresseur
  • Efficace dans le traitement de maladies lourdes telles que : Sclérose en plaques ; épilepsie ; glaucome ; maladie de Crohn
  • Peut repousser certains types de cancers grâce à des propriétés antitumorales et anti-métastatiques.
  • Antispasmodique
  • Broncho-dilatateur
  • Aide au traitement de l’apnée du sommeil
  • Bon protecteur face aux maladies de dégénération cérébrale comme Alzheimer.
  • Efficace pour aider à trouver le sommeil
  • Antioxydant

Attention toutefois si vous présentez certains des symptômes présentés ici, ne cherchez à abuser du THC, car vous risquez de vous retrouver face à des effets secondaires tels que : pertes de mémoire à court terme, tachycardie, paranoïa, perte de repères spatio-temporels. De fait, la consommation de THC n’est pas recommandée aux personnes ayant quelques faiblesses psychologiques, à éviter si vous êtes bipolaires, schizophrènes ou paranoïaques.

Le Cannabidiol ou CBD :

C’est le deuxième cannabinoïde présent dans la plus grande proportion après le THC. Cette molécule là est la plus souvent utilisée dans les solutions thérapeutiques extraites du cannabis car il n’est pas psychoactif à l’inverse du THC. En général, les variétés classiques possèdent aux alentours d’1% de CBD, bien qu’il soit aujourd’hui plus commun de trouver des variétés affichant des valeurs bien plus élevées. Le CBD est très stable et non sensible à l’oxydation. Son récepteur de prédilection est le CB2.

  • Il agit comme antagoniste au THC, car il va chercher à réduire sa psychoactivité tout en permettant des effets plus longs grâce à une limitation de la dégradation du THC par le foie.
  • C’est un puissant relaxant musculaire qui induit un état de sédation, un peu comme certains haschichs. C’est donc lui qui va être capable de vous endormir le corps. D’habitude les Indicas ont plus de CBD que les Sativas.
  • Analgésique puissantquel cannabinoide pour soigner quoi?
  • Propriétés anti-inflammatoires
  • Anti-oncogène : il s’oppose à la naissance des tumeurs dans le corps.
  • Anxiolytique et antidépresseur
  • Antiémétique
  • Antipsychotique
  • Anti-psoriasis
  • Réduit l’envie de consommer du tabac
  • Stimule la croissance des os

L’abus du CBD n’entrainera qu’une sédation profonde, souvent illustrée une grosse sieste.

Si vous avez du CBD à consommer sur forme d’huile ou de liquide à vaporiser, sa température de vaporisation est située entre 160et 180°C.

Le Cannabinol ou CBN:

Ce cannabinoïde provient de l’oxydation du THC, pouvant être le résultat d’une mauvaise conservation ou d’une manipulation trop intensive. Quand une variété montre une forte combinaison de THC-CBN, le consommateur profite d’une montée d’effet plus claire, sans sensations pesantes. Cette molécule est peu psychoactive mais c’est elle qui provoque les effets secondaires les plus désagréables, comme la sensation de vertige, la désorientation, la fatigue et la lassitude etc… mais offre de très bonnes indications thérapeutiques :

  • Comme analgésique car il réduit mieux la douleur que le THC.quel cannabinoide pour soigner quoi?
  • Il réduit les symptômes de la sclérose latérale amyotrophique (Maladie de Charcot)
  • Anti-inflammatoire/ Antispasmodique et antioxydant
  • Il est capable d’aider grandement les malades du Sida, agissant comme immunosuppresseur, diminuant la dégénération des systèmes immunologiques.

Attention, bien qu’étant aussi forte que 10% de THC, cette molécule est capable de faire ressortir des effets très puissants si vous la consommez en excès.

Le Cannabichromène ou CBC :

Cannabinoïde rare et non psychoactif toujours présent en faible quantité (moins de 1%) dans la plante de cannabis.

  • Les recherches réalisées démontrent que le CBC aurait un puissant effet antidépresseur, 10 fois plus puissants que celui du CBD pour lutter contre les comportements dépressifs.
  • Il aide à trouver le sommeil et lutte contre les douleurs.
  • Peut interagir avec le THC pour rendre son effet plus intense.quel cannabinoide pour soigner quoi?
  • Analgésique puissant très efficace contre les migraines et céphalées.
  • Anti-inflammatoire
  • Antimicrobien
  • Stimule la croissance osseuse

Abuser de cette molécule entraine une forte sédation.

Le Tetrahydrocannabivarine ou THCV :

Cette molécule est un potentiateur de THC qui va entrainer des effets plus forts et rapides, mais avec une duration plus courte. Ainsi, il peut contribuer à intensifier les effets de 25%, mais pendant moitié moins longtemps.

  • Unique cannabinoïde capable d’enlever l’appétit, il est donc utiliser pour traiter l’obésité et le diabète de type 2.quel cannabinoide pour soigner quoi
  • Très bon analgésique, plus puissant que le THC.
  • Stimule la croissance des os
  • Antiépileptique qui régule la pression artérielle pour réduire les convulsions.

Le Cannabigérol ou CBG :

Cannabinoïde non psychoactif qui se comporte comme précurseur de THCA et de CBDA, vous ne le trouverez qu’en faible quantité dans la plante (< 1%) lorsqu’il est présent.

  • Propriétés antibiotiques qui réduisent la coagulation du sang
  • Présent en plus grande quantité dans le chanvre textile
  • Analgésique et anti-inflammatoire plus puissant que le THC, mais moins que le CBD.
  • Stimule la croissance des os
  • Sert dans le traitement du glaucome et de la maladie de Crohn.
  • Propriétés antitumorales et anti-métastatiques

Généralement, les banques de graines communiquent au mieux la relation THC/CBD de leurs variétés mais peu disposent de résultats d’analyse en laboratoire, il est donc difficile de savoir avec exactitude quels cannabinoïdes sont présents dans une variété. Les recherches sur le sujet continuent toujours, avec sans cesse de nouveaux cannabinoïdes découverts, nous espérons donc que les acteurs du marché soient de plus en plus capables de nous proposer une information complète de chaque variété dans le futur.

quel cannabinoide pour soigner quoi?

Source: https://medicalcannabisclinic.com.au/devweb/medicinal-cannabis-treatment/

Vous savez désormais tout ce qu’il faut retenir sur les principaux cannabinoïdes que l’on rencontre dans les plantes de cannabis, et comment ils sont capables d’agir pour notre bienêtre afin de soigner des maladies et symptômes plus ou moins graves. Si vous cherchez à travailler dans un cadre thérapeutique, vous avez ici de bons axes sur lesquels travailler pour optimiser vos cultures de cannabis.

Traduction: Sylvain P.