Rendez-vous dans notre boutique en ligne Flecha derecha

Quand et comment tailler vos plantes de cannabis

Selon l’objectif que l’on donne à la coupe du cannabis, la taille devra être réalisée d’une façon ou d’une autre, et il faudra choisir la période la plus adaptée pour l’effectuer. Pour ce faire, il faut se demander quand et comment tailler les plantes de cannabis afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles. Sur le site de GB The Green Brand, vous trouverez tous les outils nécessaires à la coupe du cannabis.

Pourquoi tailler les plantes de cannabis ?

Les plantes de cannabis sont taillées dans le but de favoriser une croissance saine. En effet, la taille permet d’éliminer toutes les parties endommagées, qui ne sont pas productives ou qui empêchent un bon passage des rayons du soleil jusqu’à la plante.

Ainsi, la plante taillée concentre toute son énergie dans la nutrition et le renforcement des feuilles, pousses et branches, permettant une meilleure aération et exposition à la lumière. Les bourgeons formés seront alors plus denses et pleins de cannabinoïdes.

La taille doit être réalisée de façon contrôlée : les coupes excessives peuvent porter préjudice à la santé et au développement de la plante et l’affaiblir.

Quand tailler les plantes de cannabis ?

Il faut réaliser la taille des plantes de cannabis lors de la phase de croissance, avant que la plante ne soit mûre et prête à fleurir. Il faut prendre en compte les points suivants :

  • La plante doit mesurer environ 30 cm de haut et présenter plusieurs ensembles de feuilles.
  • Il ne faut pas tailler les plantes plus mûres qui arrivent à l’étape de floraison, parce que cela pourrait retarder la floraison.
  • Si la taille est effectuée pendant la floraison, alors celle-ci doit être mineure et modérée.
  • Dans le cas où il faut éliminer du tissus abîmé ou malade, la taille peut être réalisée à n’importe quel moment, que ce soit pendant le cycle végétatif ou en phase de floraison.

Comment tailler les plantes de cannabis ?

Pour réussir une taille, il suffit de se munir de ciseaux bien aiguisés et propres, que l’on peut d’ailleurs stériliser, afin d’éviter que des agents pathogènes n’atteignent la plante. Il est important qu’ils soient affûtés afin de réaliser une coupe propre et brève qui puisse se soigner rapidement, sans causer de trop gros dommages à la plante.

Lorsque l’on apprend à tailler les plantes de cannabis, il faut prendre en compte les différents types de coupes, ainsi que les aspects suivants :

Boutures

Pour réaliser une bouture de cannabis, il faut prendre la partie de la plante que l’on souhaite bouturer et y inclure un nœud pour pouvoir l’enterrer dans le milieu d’enracinement. Ainsi, les racines pousseront à partir du nœud enterré qui aidera à ce que la bouture continue à pousser.

Il faut couper comme sur la photo, c’est-à-dire en enlevant la petite branche qui dépasse du nœud qui va être enterré en la coupant à 45 °, puis l’enterrer directement dans le bloc de laine de roche, jiffy ou propagateur aéroponique. En quelques jours seulement et en suivant correctement les différentes étapes, elle prendra racine en peu de temps.

Obtenir deux nœuds centraux

Pour obtenir deux nœuds centraux et ne pas trop éparpiller la production, il suffit de couper au-dessus des deux bras que l’on souhaite conserver et laisser pousser. La coupe doit être réalisée au-dessus des deux nouvelles branches, laissant un centimètre de tronc au-dessus des deux nouvelles tiges.

Noeuds centraux d'une plante de cannabis

Sur la photo, on voit les deux pousses sortant du tronc et le petit bout coupé qui dépasse. En quelques jours, la blessure se refermera et votre plante focalisera son attention sur les nouvelles parties supérieures. La majorité de la production sera concentrée à cet endroit puisque la plante considérera les deux branches les plus hautes comme étant le nœud central.

Comment obtenir une plante basse et large pour la culture d’intérieur ?

Il faudra être plus vigilant avec ce type de taille, parce qu’il faudra couper là où le tronc est assez gros, ce qui créera une blessure ouverte qui devra être recouverte.

Cela permettra d’obtenir une importante densité de fleurs tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, créant un manteau de bourgeons de plus ou moins 40 x 40 cm, pouvant remplir une armoire d’un mètre carré avec seulement 4 plantes ou une armoire de 1,2 x 1,2 avec 9 plantes.

Plante de cannabis basse et large

Ainsi, il sera possible de répartir la production dans des bourgeons plus petits, mais plus réguliers. Il faudra couper à hauteur des branches du bas, la plante arborant alors une allure de chandelier, les branches plus courtes se trouvant alors à la même hauteur que les plus longues. La blessure du tronc devra être recouverte de cicatrisant, ou dans le cas échéant de cire de bougie, afin d’éviter l’entrée de saleté ou d’infestations.

Quelques remarques au sujet de la taille des plantes de cannabis

La taille consiste à couper un morceau de la plante pour qu’elle redirige son énergie vers d’autres parties qui assimilent mieux la lumière. Cependant, cela ne veut pas dire que l’on peut enlever n’importe quelle partie de la plante. En effet, les feuilles jouent un rôle très important.

Si on enlève les feuilles, qui servent de réservoir en cas de manque de nutriments, alors les plantes perdront beaucoup de force. En réalité, si la plante se rend compte que l’une de ses feuilles ne reçoit pas de lumière, elle fera en sorte de la déssecher tout en absorbant ce qu’il reste à la feuille qui deviendra jaune et tombera.

Tailler des plantes de cannabis

Autre chose à ne pas faire : tailler les fleurs pendant la phase de floraison. Les plantes ont besoin de quelques jours pour se remettre du stress produit par l’absence de sommet, et elles prennent du temps à définir quelle est la nouvelle partie supérieure. Il ne faut pas non plus tailler peu de temps après la germination des graines de cannabis (qu’il s’agisse de graines féminisées ou régulières).

On peut tailler les plantes pour leur donner une certaine forme, mais il ne faut jamais tailler la partie du haut en pensant ainsi apporter de la lumière à la partie du bas  ; en effet, la partie du haut est plus productive que celle du bas. Il vaudra mieux tailler la partie du bas qui ne reçoit pas de lumière plutôt que la partie du haut qui en reçoit.
Maintenant que l’on sait comment correctement tailler les plantes de cannabis, il ne reste plus qu’à sélectionner le type de taille que l’on souhaite réaliser pour obtenir des résultats d’une excellente qualité.

Click to rate this post!
[Total: 2 Average: 5]

Erik Collado

Con más de 10 años de experiencia en la industria del cannabis, sus experiencias y aprendizaje son la base del éxito de GB The Green Brand.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Flecha arriba