Qu’est-ce qu’une lampe CMH/LEC ?

Cela fait quelques années que plusieurs nouveaux types de luminaires sont apparus sur le marché, avec lesquels il est possible de cultiver du cannabis thérapeutique, donnant lieu à d’excellents résultats. Toutefois, ils n’ont pas tous rencontré le même succès que les systèmes d’éclairage avec lampe CMH/LEC, dont nous allons aborder les vertus dans cet article.

Qu’est-ce que c’est que cette fameuse lampe CMH/LEC ?

L’éclairage LEC est le résultat de recherches réalisées durant des années en spectroscopie. En effet, pour pouvoir pousser correctement et réaliser un processus de photosynthèse, les plantes ont besoin de lumière, mais pas n’importe laquelle, ni de n’importe quelle façon. Elles ont une préférence pour un type de spectroscopie appelé RPA, ou PAR en anglais (Rayonnement photosynthétiquement actif), un type de lumière qu’elles peuvent absorber aisément. Ce type d’éclairage constitue la meilleure option, dû au PPF, sigle désignant la totalité de la lumière PAR émise (flux de photons pour la photosynthèse). Or l’éclairage LEC est celui qui produit le plus de PPF. Il s’agit là de l’un des facteurs qui nous permet d’obtenir le même éclairage qu’un projecteur de 600W HPS avec deux fois moins de watts, en utilisant plus précisément des équipements LEC 315w.

spectrometre

C’est grâce à ces avancées réalisées dans le domaine de l’alimentation lumineuse des plantes que les systèmes d’éclairage LEC tels que nous les connaissons aujourd’hui sont nés, produisant un taux important de PPF. En outre, ils génèrent également des rayonnements infrarouges et ultraviolets qui ne sont pas visibles à l’œil nu et offrent des effets bénéfiques pour les plantes en augmentant leur capacité de photosynthèse. Tout cela donne lieu à une plus grande production de résine et de têtes plus compactes.

Parties d’un équipement d’éclairage avec lampe CMH/LEC

À première vue, ces équipements d’éclairage LEC sont très semblables aux équipements HPS ou HM, car ils se composent également de ballasts, ampoules, réflecteurs et douilles. Ils se distinguent du reste par la qualité du spectre produit qui est beaucoup plus proche de la lumière du soleil tout en générant peu de chaleur. Ce ne sont d’ailleurs pas les seuls avantages par rapport aux autres éclairages.

Ballast

lec luminaire

Les équipements d’éclairage LEC sont en général constitués d’un ballast ou d’un démarreur électronique, ce qui permet d’optimiser la consommation et réduire la chaleur émise, bien qu’il y en existe également des magnétiques mais qui, quant à eux, offrent un rendement moindre. Il existe aussi des modèles qui permettent de régler la puissance en fonction des besoins des plantes, ce qui se traduit par une durée de vie des lampe CMH/LEC plus longue. En outre, ce type de ballast, à condition qu’il soit d’une marque de qualité, est toujours muni d’un système de sécurité qui évite que l’équipement ne s’abime en cas de hausse de tension, de coupures de courant soudaines ou de températures trop hautes pour le ballast. De sorte qu’ils soient parés à toute éventualité et durent longtemps.

Lampe CMH/LEC

Cette ampoule est également différente, notamment en termes de taille et de fonctionnalité. Elle est plus petite que la lampe HPS classiques mais il est possible de la placer en position verticale et horizontale. Le nom spécifique est halogénure métallique céramique (CHM), dont la composition est en céramique, et non en quartz comme le sont en général les ampoules HPM ou MH. Cette différence entraîne une amélioration du rendement de l’ampoule et génère moins de chaleur, permettant de contrôler plus facilement la température à l’intérieur de la chambre de culture. Quant à la durée de vie effective, elle varie de trois à six cycles de cultures. La durée dépendra bien évidemment de la marque et du modèle de l’ampoule.

ampoule cmh                              ampoule cmh

Réflecteur et douille

En ce qui concerne le réflecteur, vous pouvez choisir celui que vous préférez car il est possible d’utiliser un adaptateur pour douille E-40. Les douilles LEC se nomment PGz18 et les ampoules ne sont pas munies de filetage. Elles sont constituées de deux petites chevilles de forme différente qui s’emboitent en faisant un quart de tour, garantissant ainsi parfaitement leur connexion et fixation.

lampe cmh                              lampe cmh

Différences avec les autres types d’éclairage

Les équipements d’éclairage les plus utilisés par les cultivateurs sont les équipements HPS, LED et les équipements LEC. Nous allons donc comparer leurs performances pour que vous puissiez apprécier les différences et donc les avantages de l’éclairage LEC.

Température

Les équipements LEC génèrent 3 à 6 C° de moins que les équipements de sodium et 3 à 6 C° de plus que les LED. Ils produisent donc une température adéquate pour conserver la production de résine et de terpènes en parfaites conditions. Sur cet aspect, les LEC sont seulement plus intéressant que les HPS, car comme vous le savez, les équipements LED sont ceux qui génèrent le moins de chaleur. Toutefois, les LEDs génèreront une consommation d’électricité plus importante attendu qu’il faudra mettre un peu de chauffage dans votre chambre de culture afin de conserver une température optimale. C’est pour cette raison que les LEC (ou CMH) sont celles qui produisent la température la plus appropriée pour cultiver pratiquement toute l’année. En effet, c’est le système qui demandera le moins d’appareils électriques afin de réguler les conditions climatiques.

Spectrométrie

Lorsqu’une lampe CMH/LEC destinée à la culture du cannabis est conçue et fabriquée, l’un des principaux objectifs est d’obtenir un spectre qui soit le plus proche possible de celui de la lumière solaire, qui est la référence. Et sur ce point, la LEC est celle qui y parvient le mieux, raison pour laquelle elle intéresse particulièrement les cultivateurs professionnels. Ils savent que si la lumière émise est la proche du soleil, ils auront un meilleur rendement et la qualité de la récolte sera meilleure. La qualité de la lumière produite par ces équipements d’éclairage permet d’atteindre un meilleur rapport g/W ainsi qu’une meilleure production et conservation des terpènes. Vous exploiterez alors davantage le potentiel génétique de vos variétés.

lampe cmh

Comme vous le voyez, la ligne blanche est le spectre total produit par le soleil, alors que la zone de couleurs est le PAR, spectre absorbable par les plantes.

Consommation

Si vous cultivez avec des lampes HPS et que les températures externes montent, vous vous verrez obligé d’installer dans votre chambre de culture un type d’air conditionné ou de refroidisseur afin de conserver une humidité et une température optimales. En revanche, si vous utilisez des éclairages LED, c’est en hiver que vous aurez certainement besoin d’ajouter du chauffage en raison de la faible quantité de chaleur émise par l’équipement. C’est pour ces raisons qu’avec un éclairage LEC, les dépenses en termes de consommation d’énergie pour un contrôle climatique seront moindres. En effet, les LEC produiront suffisamment de chaleur pour ne pas à avoir à supplémenter en chauffage en hiver et de travailler avec un minimum d’air conditionné en été selon l’endroit où vous vous trouvez.

Bienfaits de cultiver avec la lampe CMH/LEC

Si vous êtes resté avec nous jusqu’ici, vous en avez sûrement tiré vos propres conclusions sur les avantages de la culture avec LEC, mais pour tout soit plus clair, voici ci-dessous un petit récapitulatif.

  • Jusqu’à 6 cycles de culture sans changer l’ampoule.
  • Même production qu’avec une HPS/MH de 600w mais avec deux fois moins de puissance.
  • Rendement jusqu’à 1,8g/W.
  • Augmentation du processus de photosynthèse.
  • Plus de résine et têtes plus compactes.
  • 3 à 6C° de moins qu’une HPS/MH et de 3 à 6C° de plus qu’une LED.
  • Entrenœuds plus courts.
  • Plantes plus luxuriantes et plus ramifiées.
  • Meilleure pénétration de la lumière dans les parties inférieures de la plante.
  • Large gamme d’ampoules disponibles de différentes températures de couleur, de 3.000k à 10.000k.
  • Possibilité de récoltes incroyables avec une consommation minimum.
  • Type d’éclairage possédant le plus grand PAR.
  • Type d’éclairage le plus proche de la lumière du soleil.
  • Factures d’électricité réduites.

 

¡Haz clic para puntuar esta entrada!
(Votos: 1 Promedio: 5)