La croissance des plantes de cannabis est un facteur important dans le but que les cultures progressent. C’est une phase primordiale dans laquelle la structure qui supportera le poids se forme. Une erreur ou un défaut lors de cette phase peut être fatal pour la culture. L’étirement des plantes de cannabis représente un problème considérable pour le bon développement de celles-ci. En outre, ne pas le corriger à temps et correctement peut supposer la perte totale de la récolte, des plantes instables et faibles.

L’étirement de plantes de cannabis ou le Stretch fait référence au développement vertical prolongé des plantes de marijuana durant la croissance et la première phase de la floraison. Néanmoins, tout cultivateur évite ceci surtout en intérieur. Un étirement excessif des plantes entraîne un affaiblissement de la plante, puis une série d’autres problèmes dérivés : diminution de la production, manque d’espace en intérieur, une augmentation de l’écart entre les nœuds et plus encore qui peuvent être graves.

Pourquoi les plantes s’étirent-elles ?

En vue de rechercher les meilleurs ​résultats, il est fondamental de bien connaître les aspects d’une culture. La croissance verticale des plantes peut conduire à l’impossibilité pour les plantes de recevoir une bonne lumière, à la concurrence entre les plantes pour l’absorption des nutriments ou à une récolte réduite. C’est pourquoi il est important d’être informé des causes qui peuvent produire l’étirement, de même que s’il est possible de le corriger ou bien d’atténuer ses effets.

l'etirement des plantes de cannabis

La génétique elle-même

L’un des facteurs les plus importants est la génétique de la plante, qui déterminera en grande partie l’étirement des plantes de cannabis. Les souches indica présentent un développement plutôt bas mais sont feuillues ; par conséquent, c’est plus compliqué que la croissance verticale se produise. En revanche, les variétés sativa possèdent une croissance considérable dépassant, dans la plupart des cas, les 2 mètres de haut.

Chaque graine nécessite de soins différents ainsi que d’un milieu déterminé, il faut donc maîtriser le type d’espace de culture choisie. Repérer une souche qui à tendance à s’étirer, bien que cela ne soit pas négatif en soi, peut éviter une perte de 25 % (environ) dans la récolte.

L’éclairage et son exposition

Un autre des points clés afin d’éviter l’étirement des plantes de cannabis est l’éclairage. L’absence d’une source de lumière de qualité ou la distance de la canopée, oblige les plantes à s’étirer en vue d’atteindre la lumière suffisante pour leur développement. Lorsqu’il s’agit d’une grande quantité de plantes, cela peut se traduire par un étirement généralisé, dès lors une perte importante du poids final de la récolte. La solution pour éviter ceci est de placer les lampes à une distance moyenne, ni trop près ni trop loin.

Pareillement, il convient de souligner que non seulement la distance peut donner lieu à l’étirement. Le type d’éclairage choisi est également important. Les lumières rouges ou oranges comme par exemple, celles des lampes HPS ; simulent la lumière du soleil en automne et elles favorisent l’étirement des plantes. D’autre part, les tonalités jaunes, blanches et bleues (froids) présentes dans les lampes LEC et LED, atténuent la croissance démesurée et encouragent la plante à réduire son étirement.

eclairage plantes etirees

La température de la culture

En ce qui concerne la température, il existe deux aspects essentiels pour éviter l’étirement des plantes. Premièrement, si la température dans la chambre de culture ou en extérieur dépasse 27 ºC, les tiges pousseront sans contrôle. À ce titre, il est conseillé, surtout en intérieur, de placer les lampes à une distance de 30 à 50 cm de la canopée des plantes. Un environnement instable se traduira par une croissance exagérée en plus de plantes faibles.

D’une autre part, les heures de lumière et d’obscurité ont une grande influence sur le développement final de la culture. Il existe une très grande différence entre la température du jour et celle de la nuit donc ceci génère la production de gibbérelline, une substance qui est à l’origine de l’étirement des pieds. Il est recommandé que la différence de température soit de l’ordre de ± 5 ºC. En outre, certaines études ont montré que l’étirement a lieu aux premières heures de la matinée. Une température nocturne plus élevée peut donc réduire cet étirement et profiter à la plante.

Aération adéquate

Cela peut paraître ridicule et inutile à première vue, mais c’est très utile afin d’améliorer la vitalité générale des plantes. Une bonne circulation de l’air réduit les températures élevées et favorise de meilleures conditions de croissance. L’utilisation de ventilateurs à l’intérieur de la culture renforce les branches, et concentrera les énergies de la plante sur la création d’une structure plus compacte pour résister à la force de l’air.

Modeler et tailler la plante

L’emploi de techniques dans le but de régler la hauteur ou la distribution des exemplaires, est très utile pour éviter l’étirement des plantes de cannabis. L’une des options est de réaliser des tailles apicales des pointes des tiges, ainsi la plante pourra se concentrer dans une zone précise. Toutefois, si elles disposent d’espace en horizontal, il est possible de plier les branches pour les étendre vers les côtés. De cette manière, vous éviterez l’étirement en plus de maximiser votre récolte. De plus, utiliser des tuteurs ou des méthodes comme le SCROG ou le SOG peuvent aider à diminuer le développement vertical.

plante de cannabis

Éviter l’étirement des plantes pour de meilleures récoltes

Malgré ce que nous avons mentionné ci-dessus, il est fréquent que les plantes s’étirent durant la première phase de croissance et de floraison. Leur objectif est toujours de rechercher le plus de lumière, et la croissance selon la génétique est plus ou moins établie.
Un bon cultivateur de cannabis a besoin d’un équilibre entre la croissance verticale adéquate et un étirement radical. Pour un contrôle total sur ce processus, il est important de suivre les conseils proposés.

Des facteurs comme une bonne circulation de l’air, la distance entre les plantes, la température adéquate et l’utilisation de tuteurs et de techniques de taille peuvent largement contribuer à limiter ce problème de croissance excessive. Améliorer la qualité des cultures et rechercher des solutions qui éliminent le stress des plantes est la meilleure option pour assurer des résultats optimaux et éviter l’étirement des plantes de cannabis.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *