L’Espagne produit du Cannabis pour toute l’Europe

Le nombre de cultivateurs cannabiques en Espagne a particulièrement augmenté, et forcément, les perquisitions policières aussi. Après des rapports incroyables faisant cas de milliers de plantes saisies, la police en est arrivée à la conclusion qu’autant de production ne puisse être uniquement destinée aux consommateurs locaux, sinon que l’Espagne serait en train de produire du cannabis pour toute l’Europe.

Durant les dernières décennies, l’Espagne été connue en Europe comme étant le point clé pour l’introduction du haschich marocain, à cause de sa situation géographique proche du nord de l’Afrique. Dans le sud de l’Espagne, vous pouvez trouver parmi le meilleur haschich d’Europe, venant directement du Maroc sans que sa composition ne soit altérée. Ce type de haschich se trouve dans tout le reste du pays mais avec plus de difficulté, une fois remonté vers le nord, il deviendra presque impossible de le retrouver. L’Espagne est donc passé d’un simple point d’entrée pour le haschich en Europe à l’un des pays à la plus grande production de cannabis, avec un total de 379.846 plantes saisies en 2015. Ce nombre dépasse de plus de 40% le nombre de plantes saisies l’année précédente, et il a été calculé que plus de 85% d’entre elles étaient destinées à être distribuées à travers l’Europe entière.
l'espagne produit du cannabis pour toute l'europe

Ces dernières années, le nombre de culture de cannabis en Espagne a augmenté, principalement parce que beaucoup de consommateurs sont fatigués de devoir payer des prix exorbitants pour fumer un pétard, bien qu’aujourd’hui encore, la Hollande semble continuer à être le leader dans la production européenne, suivi du Royaume-Unis, avec l’Espagne en bas du podium. Il y a encore quelques années, les cultivateurs commerciaux ne pensaient même pas à exporter en dehors d’Espagne, car avec le manque de cultivateurs et la grande demande de cannabis, il était très facile de distribuer son produit dans la limite des terres. Mais avec le temps, le nombre de cultivateurs augmenta, et la demande de la part des pays nordiques et centre-européens aussi, ce qui poussa les cultivateurs commerciaux à établir des routes de commerce, sur lesquels les prix augmentaient considérablement selon vous vous trouviez loin des zones de culture ou non. Ainsi, les producteurs ont pu obtenir de plus grands bénéfices avec la même quantité d’herbe, grâce à un prix qui était doublé voire triplé par rapport à ceux appliqués en Espagne.

Pour obtenir que les plantes de cannabis se trouvent dans les meilleures conditions, il faut différents périphériques chargés de contrôler le climat, et maintenir ces paramètres dans une seule salle de culture qui comprend plusieurs lampes connectées est quelque chose de vraiment difficile. Les conditions climatiques d’Espagne permettent de cultiver en dépensant moins d’argent que si vous montiez une salle de culture bien conditionnée dans le nord de l’Europe, où les températures sont souvent bien plus extrêmes pour les plantes.

Les Agents de la Police Nationale espagnole affirment que le nombre de laboratoires cannabiques n’a jamais été aussi élevé qu’aujourd’hui, en assurant en démanteler plus d’un chaque semaine.
l'espagne produit du cannabis pour toute l'europe

Certaines des détentions récentes les plus spectaculaires remontent seulement à quelques mois, bien que 2017 soit déjà une très bonne année remplie d’incroyables saisies. En janvier, la police arrête 14 citoyens chinois avec 16 kg de cannabis en leur possession, cette cargaison ayant Glasgow en Ecosse comme destination. En mars, une bande hollandaise fut retenue en Andalousie avec pas moins de 5000 plantes, destinées à être distribuées en Europe. 2 semaines après, 2 personnes furent arrêtées avec 130 kg de cannabis, prêts à partir pour l’Italie. En mai, ce sont 1646 plantes cachées dans des caisses en marbre et chargées dans différents camion à destination de Liverpool. Ces anecdotes ne représentent qu’une petite partie des saisies effectuées par la police, mais sur moins d’un an, force est de reconnaitre que cela donne déjà beaucoup de matière à écrire, et à discuter.

Les cultivateurs commerciaux n’arrêteront sûrement jamais de cultiver, car la demande du cannabis est toujours plus élevée, ils trouveront donc toujours de nouveaux clients plus nombreux à satisfaire. Ceci pourra uniquement se solutionner le jour où la culture du cannabis sera totalement légale, mais il est dommage que ces grands cultivateurs soient considérés comme de dangereux narcotrafiquants, alors qu’au jour de la légalisation, ils deviendront d’honnêtes chefs d’entreprises qui ne font de mal à personne, simplement parce qu’ils savent cultiver une simple plante mieux que les autres.

 

Traduction: Sylvain P.

¡Haz clic para puntuar esta entrada!
(Votos: 0 Promedio: 0)