Les Enzymes et leurs actions

Les enzymes sont des molécules de protéines qui vous assisteront pendant la culture de la plante de cannabis, ils sont au moins aussi important que les nutriments que vous apportez à vos plantes. Les enzymes sont des catalyseurs permettant d’accélérer un processus chimique. Pour les plantes, elles permettent de digérer/dissoudre les engrais et les racines mortes contenus dans un substrat. Les engrais sont alors disponibles plus rapidement pour la plante qui devra fournir moins d’énergie pour les assimiler.

L’intérêt est une meilleure disponibilité des engrais pour la plante, et aussi l’assurance de ne pas avoir une accumulation de sels dans le substrat.

les enzymes et leurs actionsSi nous devions faire une métaphore toute pourrie pour vous faire comprendre à quoi servent les enzymes, nous vous dirions que c’est comme si vous vous essayez de manger du riz à l’aide d’un râteau, pas facile n’est-ce pas ? Et bien, donnez des enzymes à votre substrat sera comme fournir une fourchette à votre plante, elle pourra désormais emmener à sa bouche des morceaux plus petits. Un autre exemple un peu plus technique cette fois. Pour comprendre le rôle des enzymes, comparons-le à une combustion. Afin de bruler quoique ce soit, vous aurez besoin d’une énergie d’activation. Pour qu’un papier s’embrase et termine en cendres, il aura besoin d’une flamme ; la flamme pourra être considérée comme l’énergie d’activation qui permettra aux molécules de papier de se transformer en cendre. Sans énergie d’activation, les molécules ne pourront pas changer de forme. Les enzymes travailleront de manière similaire ; elles réduiront l’énergie d’activation des processus chimiques du système radiculaire au moment d’absorber les nutriments.

Certains cultivateurs sont persuadés que les enzymes convertissent en aliment les racines mortes alors qu’en fait, au niveau biologique, ce n’est pas exactement ce qui se passe. Les racines mortes de la plante disparaissent effectivement sous l’action des enzymes, ce qui d’une part vous permettra de vous protéger contre les champignons pathogènes qui pourraient s’alimenter de ces racines mortes ; et le sous-produit de cette dissolution sont des sucres qui seront, eux, un aliment pour la micro-vie bénéfique du sol tels que les trichodermas et les champignons micorhiziens ainsi que pour les bactéries qui promeuvent la croissance végétative de la plante. Rien que ces deux raisons devraient être suffisantes pour convaincre qui que ce soit de rajouter des enzymes dans la diète de leurs plantes favorites.
les enzymes et leurs actions

Les enzymes se divisent en plusieurs familles qui ne serviront pas tous dans l’agriculture. Les enzymes que vous utiliserez pour cultiver sont de la famille des Cellulases. Une cellulase est une enzyme qui peut décomposer la cellulose. Elles sont produites typiquement par des bactéries, levures et des protozoaires, qui jouent un rôle majeur dans la transformation de la matière organique végétale en humus dans le sol. Ces cellulases diviseront les chaines de sucres en chaînes plus petites qui seront plus faciles à assimiler par la plante. Pour fabriquer ces enzymes, il faut faire fermenter des déchets végétaux en leurs inoculant des trichodermas pour favoriser la prolifération de ces enzymes, dans un deuxième temps ils sont séparés avant d’être mis en en bouteille.

les enzymes et leurs actions

Il existe une technique simple afin de comparer deux produits à base d’enzymes ; comme nous vous l’avons écrit un peu plus haut la cellulase est une enzyme qui décompose la cellulose, la cellulose étant le principal constituant du bois et le bois le premier constituant du papier, vous pourrez par exemple mettre plusieurs gobelets avec des solutions à base d’enzymes différentes dans chaque gobelet, puis vous mettrez un morceau de papier identique en taille et en poids dans chaque gobelet. Le gobelet dans lequel se dissoudra le papier sera celui avec le plus grand nombre d’enzymes et avec les enzymes de meilleures qualités.

Les enzymes s’utiliseront aussi bien en terre comme en hydroponie, en fibre de coco et en aéroponie. En hydroponique, les enzymes sont quasiment indispensables ; l’utilisation d’enzyme dans la solution nutritive accroit la vitesse de dégradation de la matière organique morte dans le substrat ce qui réduira d’autant l’installation de micro-organismes pathogènes. Pour des cultures en terre, il sera recommandé de d’abord profiter de l’apport de champignons bénéfiques comme les trichodermas et les champignons micorhiziens avant d’inoculer les enzymes. Le meilleur moment dans ce cas de figure, sera au moment de la floraison de la plante.

Ils existent plusieurs marques qui offrent des produits similaires bien que chaque marque aura sa source d’approvisionnement et des concentrations d’enzymes très différentes, ce qui peut se déduire rien qu’en regardant les doses d’utilisation. Depuis Atami avec le Atazyme jusqu’à Advanced avec Sensizym; Canna avec le Cannazym et Plagron avec le Pure Zym ; tous les grands fabricants dispose d’un produit à base d’enzymes. Hesi propose le Powerzyme avec un champ d’action en terme de pH allant de 5 jusqu’à 8 alors que Advanced Hydroponics of Holland offre probablement les enzymes les plus concentrés du marché ; vous n’utiliserez que 1ml de produit par litre d’eau.

Un dernier point important, n’utilisez jamais de produit à base d’enzymes en combinaison avec de l’eau oxygénée, cela générerait des radicaux libres qui dénatureraient les protéines.

 

Auteur: Fabio Inga

Traduction: Joe Pardo