Le cannabis peut aider à lutter contre Alzheimer

Le cannabis peut aider à lutter contre Alzheimer en bougeant les plaques de protéines qui se forment dans le cerveau à partir des cellules cérébrales. Selon une étude de l’Institut Salk, le THC possède la capacité de bouger le bêta-amyloïde, protéine toxique associée à Alzheimer. Le cannabis a déjà été démontré comme neuroprotecteur au-delà de cette maladie, puisqu’il l’est également envers le glaucome et tout type de maladies capable d’affecter les cellules neuronales. Le CBD est responsable de cette protection, dans la mesure d’ingestion de 15 mg par jour. En augmentant cette dose, vous ressentirez une augmentation de la pression artérielle, chose qui peut s’avérer contreproductif face à certaines maladies.
le cannabis peut aider à lutter contre Alzheimer

Pour rappel, Alzheimer est une maladie en constante augmentation, et l’action de la protéine responsable semble limiter l’activité des neurones, ce qui provoque démences et pertes de mémoire, ainsi que la réalisation de tâches quotidiennes. C’est une maladie dégénérative pouvant conduire à la mort. Nous savons déjà que cette protéine s’accumule bien avant la manifestation des symptômes d’Alzheimer dans les cellules nerveuses, mais la raison de la formation de ces plaques reste encore inconnue.

L’équipe de l’Institut de Salk travailla sur quelques cellules neuronales auxquelles il a été appliqué un traitement pour former la bêta-amyloïde, et il a été confirmé comment l’excès de cette protéine est capable d’aller jusqu’à tuer les neurones à la suite d’une inflammation constante. Lorsque le THC rentre en contact avec elle, on peut remarquer une réduction du niveau de bêta-amyloïde, avec une réduction significative de l’inflammation neuronale, jusqu’à éliminer la protéine et continuer de vivre. Ce rapport a été appuyé par le Docteur Antonio Currais. Le dommage le plus important est l’inflammation, qui rend l’interaction avec les autres neurones plus difficile, ce qui influe encore plus sur les manifestations de cette maladie.
le cannabis peut aider à lutter contre Alzheimer

Avec cette étude, les chercheurs ont cherché à démontrer l’effet létal d’une telle inflammation ainsi que la réaction cérébrale des stimulations venant des cannabinoïdes. Pour nos neurones, ce genre de stimulation n’est pas nouveau, car depuis notre naissance nous en profitons grâce au lait maternel, dans lequel on retrouve des endocannabinoïdes, lipides très similaires aux cannabinoïdes que nous connaissons mieux.

Dans une autre étude contemporaine à celle présentée juste au-dessus, un nouveau « médicament » a été présenté au monde pharmaceutique, nommé J147, et semble capable de dissoudre l’excès de bêta-amyloïde. Comme tout médicament, il offre évidemment des effets secondaires, à la différence du cannabis, et de fait, il existe une substance connue comme le THL (Tétrahydrolipstatin), qui pourrait sembler être de la famille du THC mais qui en réalité a peu de choses à voir avec. Son pouvoir de dissolution de la protéine est réel mais ses effets secondaires sont plutôt nombreux et graves.

Avec la prostaglandine et aux leucotriènes, l’acide arachidonique fait partie d’une grande famille d’endocannabinoïdes. À la différence des autres, ce cannabinoïde va directement vers le CB1, récepteur sujet à la meilleure captation de cannabinoïdes et endocannabinoïdes, et ainsi transformer l’acide arachidonique à partir de l’acide linoléique. Année après année, ce qui était pensé impossible hier le devient aujourd’hui, et au plus nous pourrons à investiguer sur le sujet, au plus nous pourrons être précis sur l’application du cannabis dans le traitement de la maladie d’Alzheimer.

Auteur: Fabio Inga

Traduction: Sylvain P.

¡Haz clic para puntuar esta entrada!
(Votos: 0 Promedio: 0)