La chenille sur les plantes de cannabis

Lorsque la chaleur débarque, elle ramène l’un des pires prédateurs qu’il puisse exister pour la plante de cannabis : la chenille ! Si vous les voyez sur vos chères petites, c’est qu’elles sont déjà en place depuis quelques jours sur vos plantes, et comme il est très difficile, voire impossible de s’en débarrasser définitivement, elles risquent de mettre fin à votre plantation en un rien de temps.

la chenille sur les plantes de cannabis

Les chenilles sont des habituées des cultures extérieures en été, et la chaleur pousse à leur apparition précoce. Vous repérerez facilement sa présence car vous retrouverez le vert de vos feuilles mangé, avec seulement les fibres de la feuille restantes. À ce moment-là, les chenilles mesurent encore 3-4 mm et sont de couleurs blanche ou verte ; elles sont donc difficiles à détecter parmi les poils des bourgeons et les veines des feuilles.

Si les chenilles mesurent encore cette taille, vous pourrez, pour les détecter, mettre la plante à contre-jour du soleil. Ainsi vous verrez les zones où elles se situent en cherchant les traces de morsures.

Lorsqu’elles sont encore de petite taille, vous pourrez vous en débarrasser facilement avec une pulvérisation de Bacillus Thuringiensis. Les plus grandes chenilles sont plus résistantes, vous devrez donc utiliser vos mains pour les retirer avant qu’elles n’endommagent gravement la plante.

la chenille sur les plantes de cannabis

Quand vous pourrez constater de vraies « bouchées » sur les feuilles, c’est qu’elles grandissent et mesurent maintenant entre 1 et 3 cm, en arborant une couleur blanche. À ce stade, la chenille deviendra extrêmement dangereuse pour vos plantes, car en plus de commencer à manger les bourgeons au lieu des feuilles, elle va creuser des tunnels dans la plante tout en déféquant pour laisser ses matières fécales dedans. Cela signifie que si les bourgeons ne pourrissent pas par pénétration d’humidité (rosée du matin ou pluie), ils pourriront à cause des excréments qui produisent du Botrytis.

Si vous constatez l’infestation à partir de ce moment, vous devrez pulvériser vos plantes avec le Bacillus avant que d’autres n’arrivent. Vous devrez retourner le lendemain dans votre culture pour continuer à essayer d’en retirer le plus possible, toujours en regardant les plantes à contrejour pour les trouver facilement. Le Bacillus en tuera beaucoup, mais d’autres résistent toujours, c’est pour cela que vous devrez en tuer une partie à la main.

la chenille sur les plantes de cannabis

Le prochain stade de développement de la chenille l’amène à mesurer 5-6cm de long et à porter une couleur verte suite à la grande quantité de feuilles ingérée. Si vous constatez de telles chenilles, c’est que vous avez loupé l’étape de prévention et que vous n’avez pas fait attention aux signes antérieurs d’apparition de la chenille. À partir de là, il sera très difficile de vous en débarrasser car il y a fort à parier que beaucoup d’autres congénères soient en place sur votre plante, qui doit probablement être en train de pourrir de l’intérieur.

la chenille sur les plantes de cannabis

En appliquant du Bacillus, vous les étourdirez beaucoup, mais sans les tuer, étant trop résistants pour mourir avec cette bactérie. Elles seront donc comme droguées et arrêteront ce qu’elles faisaient, c’est-à-dire descendre dans la terre pour dormir le jour, et monter la nuit pour dévorer votre plante. Ainsi, jour après jour, vous pourrez éviter les dégâts en les retirant facilement à la main.

De toutes manières, le meilleur à faire est de pulvériser vos plantes avec du Bacillus Thuringiensis, infestation en place ou non, afin de vous assurer de couper votre plante avec une bonne qualité, sans chenilles pour la détériorer. Dans l’idéal, vous effectuerez une prévention de qualité avant de commencer à cultiver.

Le Bacillus Thuringiensis est une bactérie qui affecte l’estomac des chenilles en les brulant de l’intérieur. Suite à une pulvérisation, l’insecte se jettera sur les cristaux restant sur les feuilles pour les manger, ce qui activera l’effet de la bactérie. C’est pour cela que les petites chenilles disparaitront facilement, alors que les moyennes finiront assez brulées pour quitter les feuilles ; pour les grandes, vous devrez les tuer à la main car elles termineront uniquement assez droguées pour que cela perturbe leur cycle alimentaire.

Obtenez votre produit anti chenilles en cliquant ici

 

Auteur:  Javi Chinesta

Traduction: Sylvain P.

¡Haz clic para puntuar esta entrada!
(Votos: 0 Promedio: 0)