L’EC idéal pour la marijuana

Nos plantes ont besoin des meilleurs soins pour devenir fortes et saines. Et sans aucun doute, plus de la moitié du travail à réaliser dans une plantation est l’arrosage. L’eau est une ressource indispensable et très variable selon la zone où vous vivez. Un des facteurs clés est l’EC, qui doit être exemplaire pour que vos plantations de marijuana puissent croître de manière saine. L’eau peut être douce ou dure, avec plus ou moins de minéraux, traitée, osmotizée, et bien plus encore. Dans ce post nous allons résoudre toutes les questions relatives à l’eau et vous éclairer sur le niveau idéal d’EC pour la marijuana.

Qu’est-ce que l’EC de l’eau ?plante de marijuana arrosée

L’EC ou Électro Conductivité, est la capacité d’un liquide de transporter l’électricité. Jusqu’ici tout le monde savait que l’eau en avait la faculté, mais c’est vrai en partie seulement. L’eau ne transmet pas l’électricité par elle-même, tout dépendra de la quantité de minéraux qu’elle contient. Une eau avec une bonne quantité de minéraux transportera l’électricité aussi bien qu’un fil de cuivre ; en revanche, la conductivité électrique de l’eau distillée est quasiment nulle.
L’EC mesure la quantité de minéraux présents dans l’eau, pour pouvoir ainsi savoir si elle conduit bien l’électricité et appropriée pour nos plantes. Par exemple, l’eau du robinet contient une grande quantité de calcaire, sodium et autres minéraux, lui donnant un niveau d’EC toujours élevé.
Pour cette raison, les niveaux d’EC doivent être les idéaux pour vos plantations de marijuana. L’équilibre et la concentration des nutriments dans la terre et dans l’eau est primordiale pour un cultivateur, dans le but d’éviter des carences ou des excès. Une plante peut ne pas se récupérer d’un blocage de nutriments ou de leur surabondance.

Effets d’une EC haute ou basse dans vos plantations

Une des qualités des plantes de marijuana est leur sensibilité à l’EC. Ce n’est pas exactement à l’electricité mais à la quantité de minéraux contenus dans l’eau. Plus la quantité d’engrais est importante, plus la conductivité électrique sera élevée ; phénomène vérifiable avec un testeur d’EC. En revanche, il est possible que vos plantes puissent avoir des difficultés pour absorber de l’eau contenant beaucoup de minéraux. Pour être un liquide d’une haute densité, celles-ci pourraient avoir des problèmes pour le filtrer à travers de leurs racines.

EC élevé

L’EC idéal pour la marijuana est très facile à calculer, une fois déterminé vous pourrez savoir ce qui arrive à vos plantes. Avec des niveaux d’EC élevés, c’est comme si vous voudriez filtrer un verre de lait de chocolat en poudre dans un filtre à café. Une quantité de cacao très élevée bouchera le filtre et le lait passera à compte-goutte ou pas du tout. C’est le même phénomène avec nos plantes et l’EC. Si la quantité de cacao est faible, il y aura peu à filtrer et arrivera rapidement. C’est-à-dire que les niveaux idéaux d’EC sont cruciaux pour que la marijuana puisse absorber correctement tous les nutriments.

EC bas

Si l’EC es bas, la plante est forcée d’absorber plus d’eau par ses racines. Celle-ci se développe ainsi davantage pour augmenter sa capacité et pouvoir obtenir plus de nutriments. De plus, il est plus facile qu’une plante se récupère de niveaux inférieurs d’EC que le contraire ; avec des niveaux hauts, la plante s’expose à un blocage de nutriments qu’elle ne peut pas absorber.

La marijuana tolère certains niveaux de densité de l’eau. Vous pouvez commencer à arroser avec de l’eau d’osmose ou distillée et ajouter certains nutriments pour mieux profiter de l’engrais que vous avez utilisé. Si vous utilisez de l’eau du robinet, vos plantes ne pourront pas absorber tout l’engrais dont elles ont besoin, pour la densité de celle-ci. Cette situation peut provoquer des carences nutritionnelles une augmentation des sels minéraux non absorbés dans le sol ; calcaire et sodium. Cela provoquera qu’à chaque arrosage, la plante ne pourra pas absorber les nutriments et provoquant ainsi un blocage des racines.

Comment réguler l’EC de l’eau dans les cultures de cannabis

Graphique d’absorption des nutriments selon l’EC

En général, l’EC idéal pour la marijuana se situe entre 0,5 et 0,8 à 13/15 jours depuis la germination. Augmenter progressivement les niveaux à 1,1 jusqu’à la fin de la phase de croissance. Pendant l’étape de floraison il faut l’augmenter car notre plante aura besoin d’une plus grande quantité de nutriments. Fixer l’EC entre 1,2 et 1,5. Quand vos plantes atteindront le stade d’engraissage à partir du moment où ses bourgeons seront formés, vous pourrez atteindre les niveaux maximums tolérés par la plante qui sont de 1,8 jusqu’à une valeur de 2,1 à ne pas dépasser à moins que vous utilisiez du CO2 additionnel dans votre espace de culture qui vous permettra de pouvoir donner à vos plantes des solutions nutritives pouvant monter jusqu’à 3,0, mais là, vous n’aurez plus affaire à des plantes normales mais bien à des monstres producteurs de têtes.
Une des erreurs les plus communes commises par les cultivateurs les plus débutants est de seulement mesurer l’EC de la solution d’arrosage alors que l’EC qui servira de nourriture à vos plantes est celle qui se trouve dans le substrat. Pour pouvoir mesurer le niveaux d’EC de votre substrat, en plus de celle de l’eau d’arrosage, vous devrez laisser la plante drainer de l’eau lorsque vous irriguez et mesurer cette eau, nous saurez donc si elle est chargée de nutriments ou si la plante se nourrit bien. La mesurer dans l’eau convient aux cultures hydroponiques.

Testeurs d’EC pour les plantations de marijuana

Un facteur très important est de mesurer l’EC avec la plus grande précision possible. Il existe pour cela des testeurs d’EC. Des appareils électroniques comprenant deux parties, unies ou séparées : la sonde et une électrode. C’est cette dernière qui se charge de calculer la conductivité d’un liquide pour pouvoir en extraire les valeurs de l’EC ainsi que la température. Il existe des testeurs en continu et des portatifs ; différents mais tout aussi efficaces pour obtenir les valeurs. Il est recommandable de calibrer les testeurs avant un premier usage et après chaque mesure pour éviter des erreurs.
Les testeurs portatifs sont idéaux pour des petites plantations et leur utilisation est très facile. Ils ont une très grande précision et la plupart mesurent l’EC et la température de l’eau, pour avoir ainsi une parfaite connaissance de votre plantation.

Testeur d'EC portatif Adwa

Testeur portatif d’EC Adwa

Les testeurs en continu se fixent normalement au mur ou sur une autre superficie. Ce sont les testeurs parfaits pour les plantations en coco ou en hydroponie. Vous n’avez qu’à plonger la sonde dans l’eau et allumer le testeur. Les valeurs obtenues ont une précision de 100% et il est recommandé de faire un calibrage mensuel. Avec un nettoyage correct et un bon calibrage, ces testeurs peuvent vous rendre service pendant très longtemps.

Testeur d'EC mural en continu avec sonde Adwa

Testeur d’EC mural en continu avec sonde Adwa

Nous espérons que cet article vous a servi pour connaître à fond l’EC idéal pour la marijuana. Une valeur très importante, qui avec le pH, sont des valeurs indicatives de la bonne qualité de l’eau. Si vous maintenez ces valeurs en suivant les indications et conseils que vous offre Growbarato.net, vos plantes pousseront fortes et saines. À la prochaine !

¡Haz clic para puntuar esta entrada!
(Votos: 2 Promedio: 4)