Gymnase Cannabique

La légalisation du cannabis aux États-Unis ouvre les portes à une multitude de nouvelles opportunités et possibilités, dans de nouveaux types d’entreprises auparavant considérées impossibles. Dans l’État de San Francisco, c’est un gymnase cannabique qui vient d’ouvrir, dans lequel les instructeurs contrôlent votre développement, avec et sans les effets du cannabis.

Cette idée vient de l’association entre un snowboardeur professionnel et un ancien joueur professionnel de football américain, tous deux activistes avérés en faveur du cannabis. Les 2 associés affirment que le cannabis peut potentialiser vos entrainements, ils recommandent donc d’en consommer avant et après chaque entrainement. En ingérant du cannabis en vous entrainant, le cerveau se relaxe en évitant les distractions, vous vous entrainerez donc mieux sous les effets de cette plante.
gymnase cannabique

Le fameux snowboardeur américain McAlpine rêvait d’ouvrir un tel gymnase depuis plus de 30 ans, et peut désormais le faire grâce à la légalisation appliquée dans l’état de Californie. À l’époque, McAlpine s’entrainait à soulever des poids en fumant avec ses amis, dans son garage, à peine âgé de 18 ans. Il a toujours consommé du cannabis depuis, reconnaissant que ses entrainements sont bien plus intenses sous les effets de la plante. Il défend que le cannabis, le snowboard et le ski ont toujours été étroitement liés, car beaucoup sont les skieurs qui bénéficient de ses effets positifs, afin de calmer plus rapidement les douleurs à la suite d’une chute, ou tout simplement pour récupérer plus rapidement.

Avant d’ouvrir son gymnase, le sportif s’était illustré en étant pionnier du mélange entre cannabis et fitness, en créant divers événements spécialement articulés autour de ce thème. Il est également le créateur de 420 Games, événement qui a eu lieu dans les états où le cannabis est totalement légal. Dans ces jeux, vous trouverez une série de compétitions athlétiques, dans une thématique entièrement basée sur le cannabis.

Ricky Williams, ancien joueur de football américain, qui a été sanctionné plusieurs fois pour usage de cannabis, rencontra McAlpine lors d’un événement des 420 Games. Tous deux s’associèrent pour monter ce gymnase révolutionnaire. McAlpine admit qu’il admirait Williams, pour être un sportif de haut niveau qui parvient également à triompher dans le secteur du cannabis.

Ni McAlpine ni Williams n’ont l’intention de vendre de cannabis dans leur gymnase, mais ils aimeraient vendre des produits alimentaires réalisés à base d’extractions de cannabis. McAlpine avoue avoir arrêté de fumer au bénéfice de ses poumons, mais qu’il continue d’en consommer quand même, sous format alimentaire.

McAlpine confessa également avoir parlé avec de nouveaux venus pour agrandir son entreprise, et bien qu’aucun nom n’ait fuité, il semblerait qu’il s’agirait d’une ancienne star de la NBA.

Les associés reconnaissent également que leur système n’est pas valable pour tout le monde, notamment à cause du fait que certaines personnes baissent fortement de rythme sous les effets du cannabis. Afin de vérifier le système, vous irez à la salle le premier jour à jeun (sans avoir consommé de cannabis) pour mesurer vos résultats, avec et sans avoir consommé de cannabis. Ce type d’examen est connu sous le nom d’ « évaluation du rendement avec le cannabis », et demeure obligatoire pour intégrer le gymnase.

McAlpine admet être impressionné, car il y a 10 ans encore il ne pouvait pas réaliser son rêve, et qu’aujourd’hui, son club est encore mieux accueilli qu’il ne l’aurait cru possible. Il va ouvrir d’autres gymnases sur Los Angeles et Denver afin d’agrandir son business, où il récupérera beaucoup de membres grâce aux 420 Games.

Cette initiative a fait grand impact sur les médias, obligeant d’aborder le sujet à des centaines de revues américaines, voire quelques une internationales. Beaucoup d’organisations sont allé à sa rencontre en disant que la seule chose qui manquait était de mélanger le cannabis avec les sports. McAlpine cherche à faire changer l’état d’esprit qui catégorise le consommateur de cannabis comme un bon à rien vautré sur son sofa à manger des chips, en expliquant que la réalité est bien loin de ce cliché. Il affirme que le cannabis bien dosé peut être très bénéfique, car il aide à la concentration et soulage les douleurs.

En espérant que d’autres célébrités soient à l’origine d’innovations et de révolutions dans le secteur du cannabis, car il reste encore beaucoup de choses à faire dans ce milieu et que les personnes connues aident toujours à faire accélérer les choses lorsqu’une idée est lancée !

Traduction: Sylvain P.

¡Haz clic para puntuar esta entrada!
(Votos: 0 Promedio: 0)