Faire pousser des champignons magiques

Combien de fois avez-vous entendu parler des fameux champignons hallucinogènes ? Et combien de fois vous les avez cherchés partout sans succès ? Vous les avez essayés lors d’un voyage en Hollande il y a plusieurs années et vous aimeriez répéter l’expérience? Eh bien, nous avons la solution à votre problème ! En effet, nous vous offrons l’opportunité d’apprendre à faire pousser des champignons magiques.

comment cultiver des champis hallucinogenes

Faire pousser des champignons magiques | Types de pains de champignons

Faire pousser des champignons magiques est l’une des choses les plus faciles au monde car il suffit d’apporter les paramètres adéquats et d’attendre. Ces pains de culture sont constitués d’un substrat formé de perlite et de vermiculite, auxquels a été ajouté du mycélium, qui est le milieu sur lequel germent les champignons. Activer le mycélium est très simple, cet article est là pour vous expliquer comment le faire afin d’en obtenir les meilleurs résultats.

Chaque type de champignons possède des propriétés différentes car ils viennent de différentes parties du globe. Certains sont plus faciles à cultiver que d’autres, certains offrent des effets plus puissants et d’autres encore, offrent une production plus élevée. De plus, ils auront tous des formes différentes que vous pourrez apprécier lorsque les champignons seront ouverts. Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir deux variétés (Panaméricain y B+) lancées le même jour dans le propagateur. Vous pouvez alors constater que le Panaméricain a à peine développé du mycélium mais il offre des champignons plus grands et plus rapides. Quant au B+, il a créé une couche de mycélium sur toute la surface qui commence à se remplir de petits champignons.

Si c’est la première fois que vous cultivez ces champignons, la variété Mexicaine est bonne pour acquérir de l’expérience et mieux comprendre sa manière de se développer. Cette variété en particulier, offre une meilleure adaptabilité à la température et à l’humidité, les champis grandiront donc facilement même si vous ne leur donnez pas les conditions de vie idéales.faire pousser des champignons magiques

Faire pousser des champignons magiques | Paramètres basiques

L’illumination:

comment cultiver des champis hallucinogenes

L’un des facteurs les plus importants est l’éclairage car les champignons sont assez sensibles aux excès de lumière. Évitez donc à tout prix de leur donner de la lumière directe. Vous pourrez les cultiver aussi bien avec le soleil qu’avec une lampe blanche, mais toujours avec une lumière ambiante et jamais directement sur les champis. Les heures de lumière sont relatives car les champignons poussent en général en forêt entourés d’arbres hauts et aux feuillages épais, ils passent donc une bonne partie de leur vie dans la pénombre. Si vous les cultivez à la lumière solaire, il vous suffit de laisser les volets ouverts et de mettre les champignons près du mur de la fenêtre mais sur le côté pour vous assurer qu’ils n’aient jamais la lumière directe. Si vous cultivez avec des lampes, cherchez la position idéale afin qu’ils ne la reçoivent pas directement.

L’humidité:

L’humidité est également un composant essentiel car c’est ce qui active le mycélium d’où naitront par la suite les champignons. Pour apporter l’humidité nécessaire, cultivez dans un propagateur et hydratez le pain avec de l’eau osmosée ou en bouteille mais jamais avec l’eau du robinet. En ajoutant l’eau, le pain commencera à gonfler et vous devrez alors continuer à ajouter de l’eau au fur et à mesure afin qu’il l’absorbe et s’imbibe bien. Une fois le pain hydraté, videz l’excès d’eau car s’il en reste à la base, ça provoquera de la pourriture.

Vous recevrez votre pain avec un sac qui fera office de serre mais si vous souhaitez obtenir les meilleurs résultats, vous aurez besoin d’un propagateur. Afin d’activer le mycélium, maintenez l’humidité aux alentours des 90% durant les 2 premiers jours en ajoutant de l’eau sur la base de votre serre (également osomosée ou en bouteille). Une autre manière de maintenir l’humidité à ce niveau est de laisser le couvercle du tupperware fermé. Après les 2 premiers jours, baissez l’humidité à 70%. Cela n’est pas trop compliqué car il suffit pour cela de jouer avec les fenêtres de votre serre jusqu’à obtenir le taux souhaité.

La température:

thermo-hygrometre

La température est également très importante puisque les champignons se cultivent entre 21°C et 24°C. Maintenez donc cette fourchette de température si vous voulez en récolter le plus possible. Si vous vivez dans une zone assez fraiche ou que vous souhaitez les cultiver sous serre, vous pouvez avoir recours à un propagateur chauffant ou bien ajouter une couverture thermique en dessous. Si vous les cultivez à une température inférieure à 21°C, les champignons se développeront plus lentement et offriront donc une production plus basse car ces pains comptent avec une durée de vie limitée une fois le mycélium activé.

Le nettoyage:

Le dernier facteur à prendre en compte est l’hygiène car les champis sont des espèces très sensibles, vous devrez donc maintenir leur habitat complétement propre et stérilisé. Ne touchez jamais le pain ou les champignons directement avec les mains, utilisez toujours des gants en latex et si possible un masque. De même, n’altérez jamais leur milieu en fumant ou pulvérisant tout type de produit ou désodorisants dans la pièce où ils se trouvent, car cela pourrait être fatal pour les champignons.

Résumé:

En respectant ces paramètres (éclairage, humidité, température et hygiène), vous n’aurez qu’à attendre que poussent vos champignons. Sur Growbarato.net vous trouverez tout le nécessaire pour leur fournir les meilleures conditions ainsi que des compléments tels que des couvertures thermiques, des thermo-hygromètres et des kits complets d’études mycologiques.

Comment faire pousser des champignons magiques

faire pousser des champignons magiques

Entre 7 et 14 jours après avoir activé le mycélium, les premiers champis commencent à pousser et à partir de ce moment, le développement est spectaculaire. Si vous les observez plusieurs fois par jour, vous verrez la vitesse à laquelle ils poussent, pouvant prendre plusieurs centimètres par jour. Après 3-4 jours, ils seront prêts à être récoltés, vous n’aurez alors plus qu’à les laisser sécher quelques jours avant de pouvoir enfin les déguster.

Pour retirer les champignons, mettez simplement des gants et prenez-les avec les doigts en tirant légèrement dessus et en appliquant une légère rotation. Vous constaterez qu’ils n’offriront pas beaucoup de résistance. Les champis sont très sensibles et le point où vous les aurez pris se noircira en quelques heures seulement. Cette réaction est normale et il n’y a donc aucune crainte à avoir quant à leur comestibilité.

Même si vous laisser le pain sans champignon, le mycélium sera encore actif un moment (ce qui variera selon les conditions apportées), pouvant générer de nouvelles pousses quelques jours après. Si vous en avez bien pris soin, vous pourrez alors avoir jusqu’à 3 ou 4 bonnes récoltes, ce qui est très productif et au final peu coûteux.