Les carences par excès de nutriments sont un problème très commun mais difficile à diagnostiquer. Il n’est pas rare de s’apercevoir que nos plants témoignent d’une carence par des marques ou un manque de vitalité ; en croyant bien faire, nous faisons l’erreur de rajouter l’élément que nous pensons faire défaut alors qu’en réalité, il s’agissait d’un excès d’un autre élément qui  bloquait tout simplement l’absorption du premier nutriment par la plante, aggravant ainsi les symptôme de sur fertilisation. Une carence dans la culture du Cannabis n’implique pas forcément un manque d’un minéral dans le substrat, il peut être le résultat d’une incapacité par la plante d’assimiler le nutriment en question par la faute d’un excès d’un  autre minéral ou d’un pH mal calibré.

Le réflexe de fertiliser la plante ne fera que renforcer les symptômes alors que les sels minéraux s’accumuleront dans le substrat.

Nous allons vous faire une présentation des éléments chimiques les plus courants utilisés dans la culture du Cannabis ainsi que leurs éventuelles interactions en cas d’excès.

les carences par exces de nutriments

L’Azote (N) :

C’est le fertilisant par excellence est utilisé pour la croissance des plantes. C’est l’élément chimique que la plante consommera le plus. Un excès d’azote peut entrainer diverses carences dans le futur développement de la plante, comme une carence en Potassium et un manque de calcium. Un excès d’azote aura également comme symptôme de ralentir le passage de la plante en floraison et de faire jaunir les feuilles par défaut d’assimilation du calcium. Nous vous recommandons d’utiliser l’azote consciencieusement afin de ne pas retarder le développement de la plante.

les carences par exces de nutriments

Le Potassium (K) :

Le Potassium se retrouve en règle générale en quantité dans les stimulateurs de floraison et dans les engrais élaborés pour la phase d’engraissage de la plante. Un excès de cet élément peut provoquer une carence d’azote, de calcium ou de magnésium.  Si vous vous apercevez que vos plantes subissent une carence d’azote ; désormais, vous saurez que l’unique question à laquelle répondre n’est pas de savoir si vous avez assez fourni de cet élément à vos plantes,  mais n’auriez-vous pas fourni en excès à vos plantes du potassium qui inhiberait l’assimilation de l’azote? Dans ce cas-là ; rien ne servira de lui fournir de l’azote ; ce que vous devrez faire est un lavage racinaire afin d’éliminer les excédents en sels minéraux pour, une fois le substrat lessivé, repartir sur de bonnes bases.

les carences par exces de nutriments

Le Phosphore (P) :

Le phosphore est l’élément le plus utilisé par la plante pendant la phase d’engraissage des bourgeons. Pour que la plante  puisse former ses fleurs, elle aura besoin de grande quantité de ce minéral, mais si vous lui fournissez trop tôt dans son cycle alors que la plante ne le consomme pas encore, il pourrait y avoir une accumulation de sels. En excès, le phosphore empêchera la bonne assimilation du zinc, du fer et du cuivre. Des carences de cet ordre devraient vous faire vous poser la question de savoir si vous avez fourni du phosphore trop tôt dans le développement de vos plantes. Le cas échéant, vous devrez lessiver votre substrat à grandes eaux afin de nettoyer le surplus de phosphore.

les carences par exces de nutriments

Le Calcium (Ca):

Le Calcium est un élément essentiel pour le développement de nos plantes mais en excès, il pourrait provoquer certaines complications. L’essentiel du calcium que nous fournissons à nos plantes provient des engrais et de l’eau du robinet. En excès, cet élément engendrera des carences en bore, en magnésium et également en phosphore ; ce qui peut être fatal au développement des plantes si ces carences surviennent pendant la phase d’engraissage de la plante, en effet, les bourgeons stopperont de grossir soudainement. Si ce cas de figure venait à vous arriver et vos plantent présentent des carences de ces éléments, vous devrez tout d’abord vous demander si ce n’est pas un excès de calcaire dû, par exemple, à une eau trop dure. Rajouter du phosphore alors que c’est le calcium qui pose problème ne ferait qu’empirer la situation.

les carences par exces de nutriments

Le Magnésium (Mg) :

Il existe beaucoup de produit  permettant d’apporter du calcium et du magnésium à nos plantes, c’est ce que nous avons l’habitude de fournir à nos plantes pendant la phase de floraison afin que nos plantes offrent un développement luxuriant, mais présent en excès dans le substrat, ces éléments pourraient sérieusement compromettre l’assimilation de potassium et de calcium. La plupart des éléments bénéfiques pour nos plantes ont une contrepartie si utilisés à mauvais escient. Si vous cultivez en terre, a priori, vous ne devriez pas avoir besoin de fournir un surplus de magnésium à vos plantes ; à moins de vous retrouver avec une carence manifeste. Par contre, vous aurez l’obligation d’en fournir à vos plantes si vous utilisez une eau osmosée. Dans tous les cas, nous vous recommandons de toujours mesurer les niveaux d’électro-conductivité (Ec) à l’aide d’un mesureur chimique ou électronique.

les carences par exces de nutriments

Le Fer (Fe) :

Le fer est un élément qui s’utilise en règle générale sur les plantes mères afin de les soulager du stress que peut entrainer le bouturage et les coupes à répétition. Un excès en fer mettra en péril l’absorption du manganèse et la croissance des plantes s’en verrait drastiquement freinée ; de plus, les feuilles de la plante s’abimeraient, ralentissant encore les fonctions biologiques de la plante. Si vous utilisez du fer  dans votre eau d’arrosage, nous vous conseillons de ne pas l’utiliser plus d’une fois toutes les deux semaines.

les carences par exces de nutriments

Le Sodium (Na) :

Le sodium se retrouve essentiellement dans l’eau du robinet et quand vous arrosez longtemps vos plantes avec une eau de qualité médiocre, un excès de Sodium peut également provoquer des carences d’autres éléments vitaux. Vous pourrez observer éventuellement un dépôt blanc dans votre substrat, le calcaire, qui, en excès, empêchera la plante d’assimiler le potassium, le calcium, ainsi que le magnésium. Rien qu’en utilisant une eau de mauvaise qualité ou une eau du robinet trop calcaire, vous pourrez vous retrouver avec plusieurs carences dont l’origine sera difficile à déterminer pour une personne non expérimentée. Vous pourrez éventuellement utiliser de l’eau osmosée afin de ne pas avoir à vous soucier de ce paramètre.

les carences par exces de nutriments

Le Soufre (S) :

Bien des produits fongicides et acaricides disposent de soufre dans leurs compositions. Le soufre changera le pH du substrat et tuera tout type de champignons ou acariens. Ce type de produit vous aidera à lutter contre l’oïdium et l’araignée rouge mais en trop grandes quantités le souffre pourra provoquer des carences en molybdène. Le symptôme principal sera un jaunissement précipité des feuilles de la plante étant donné que la plante ne sera plus en mesure de fixer l’azote. Le seul conseil que nous puissions vous donner si vous utilisez du souffre est de le faire en respectant les données du fabricant. En règle générale, les produits à base de soufre s’utilise de manière préventive tous les 20 jours de culture et en curatif, tous les 10 jours.

La moralité de cet article est qu’avant de tenter de régler une carence en lui apportant un surplus de fertilisant, vous devrez toujours vous demander si ce n’est pas plutôt un excès d’un composant qui bloque l’assimilation d’un autre minéral. Dans le cas avéré ou votre substrat est saturé de sels minéraux, vous pourrez également utiliser des produits élaboré à cet effet comme le Canna Flush de Canna afin de lessiver votre substrat avant de reprendre avec votre calendrier de fertilisation.

Auteur: Javi Chinesta

Traduction: Joe Pardo

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *