Bien utiliser les produits contres les infestations

Il existe une infinité d’insecticides et fongicides pour les plantes de cannabis, mais peu sont ceux qui savent comment les utiliser pour qu’ils soient efficaces sans parvenir à endommager les plantes.

Le but de cet article est de vous expliquer quand et comment utiliser les insecticides que nous vendons, afin que vous sachiez lequel choisir à l’heure de faire vos achats, car certains seront à utiliser comme préventif plutôt qu’une fois l’infestation en place, alors que d’autres seront là pour vous débarrasser des insectes déjà présents sur les plantes.

Les insecticides les plus utilisés pour les plantes de cannabis :

Préventifs:

Les préventifs sont habituellement des produits naturels qui repoussent les insectes de tout type, ou aident les plantes à les repousser, mais aussi à ce que les attaques fongiques, comme celles du botrytis et de l’oïdium, ne puissent pas s’installer. En utilisant des préventifs, vous n’aurez pas besoin d’utiliser d’agents chimiques, ce qui vous permet de profiter d’une plante saine et loin de tout danger, de la même manière qu’en utilisant un chimique très puissant.

  • comment utiliser les produits contres les infestationsLe préventif anti insectes le plus connu, et efficace contre tout type d’attaque commune (araignée rouge, mouche blanche, thrips) est l’Huile de Neem. Cette huile est extraite d’une plante vénéneuse à l’état naturelle, et dont la seule présence olfactive sera suffisante pour faire fuir les insectes sur les autres plantes, afin de laisser votre cannabis tranquille. Pour utiliser l’Huile de Neem, vous n’aurez qu’à le pulvériser sur vos plantes, plus particulièrement sur l’envers des feuilles, à raison de 2ml/L. Si vous l’appliquez toutes les 3 semaines sur vos plantes, vous serez certains qu’aucun insecte ne se sera installé dans votre plante.
  • Comment utiliser les produits contres les infestationsPour protéger les plantes des champignons communs comme l’oïdium ou le botrytis, vous n’aurez qu’à pulvériser du Propolix sur vos plantes, à raison de 2ml/L toutes les 3 semaines, comme pour l’Huile de Neem. Ainsi, vous empêcherez que ces champignons s’installent tout en rendant votre plante plus immunisée contre ces annihilateurs de cultures jusqu’à l’heure de la récolte.
  • comment utiliser les produits contres les infestationsPour terminer avec les préventifs, impossible de passer à côté du Bacillus Thuringiensis, une bactérie qui luttera contre les attaques de chenilles. Ces insectes apparaissent le plus souvent en été, il vous faudra donc l’appliquer 3 fois par semaine à partir de juin en extérieur. Vous l’utiliserez à raison de 1g/L d’eau, pulvérisé sur vos plantes, pour dire adieux définitivement aux chenilles. De plus, si la pluie tombe, elle sera moins ravageuse également, car si la plante pourrit suite à la pluie, c’est généralement parce que les chenilles étaient déjà en place et qu’elles ont fait des tunnels dans les bourgeons, par où l’eau rentre pour faire pourrir le bourgeon.

Vous avez pu remarquer que chaque produit est à utiliser toutes les 3 semaines, vous pourrez donc idéalement en utiliser un par semaine jusqu’à arriver à 2-3 semaines avant la récolte des plantes.

Curatifs:

Une fois l’infestation en place, vous vous devez d’être plus agressif avec le traitement à appliquer, ce qui peut parfois aller jusqu’à tuer la plante. C’est la raison pour laquelle il vaudra toujours mieux prévenir que guérir. S’il est déjà trop tard et que vous constatez déjà quelques insectes sur vos plantes, voici les produits qui vous aideront :

  • Nous proposons un insecticide polyvalent qui, à raison d’1ml/L pulvérisé une fois par semaine, vous aidera à vous débarrasser d’un bon nombre d’attaques de nuisibles, et plus particulièrement la mouche blanche et le thrips. Si vous constatez l’existence de l’un ou l’autre de ces parasites, ce produit sera indispensable si vous ne voulez pas qu’ils se propagent sur vos plantes. Pour la mouche blanche, vous n’aurez pas besoin de produits complémentaires, mais pensez à bien insister sur l’envers des feuilles. Pour ce qui est du thrips, vous devrez l’utiliser en combinaison avec l’insecticide pour sol.
  • comment utiliser les produits contres les infestationsEn utilisant l’Acaricide, vous attaquerez les araignées rouges et les autres acariens, qui sont comme les araignées rouges, mais transparents. Ici, leur couleur ne change rien puisqu’ils sont tous deux capables des mêmes ravages. Il vous faudra bien l’utiliser, en vous adaptant à la température de l’espace de culture, afin de savoir comment doser et quand appliquer. En effet, si votre zone de travail affiche 25°C, vous devrez l’appliquer une fois par semaine, alors que pour une température avoisinant les 20°C, vous n’aurez qu’à pulvériser tous les 10 jours. Vous trouverez un article complet dédié à l’araignée rouge sur notre blog, où sont indiqués ces délais d’application selon la température. Vous l’utiliserez dans une hauteur comprise entre 0,5 et 1 ml/L d’eau, en appliquant le dosage maximum si vous avez beaucoup d’acariens résistants en place, et le dosage minimal si vous n’en avez que quelques une en début de vie.
  • comment utiliser les produits contres les infestationsL’anti-puceron vous servira lorsque ces derniers attaquent votre culture en extérieur. Ils arrivent en grand nombre et d’un coup, au point qu’il arrive souvent de se rendre compte de leur existence une fois la plante totalement occupée. C’est un insecte très difficile qui ne partira pas facilement. De plus, il attire les autres insectes, tels que la mouche blanche, qui raffolent des excréments de pucerons. Avec l’anti-puceron, vous pourrez les dégager, et pas que sur les plantes de cannabis, mais également sur vos autres plantes de jardin. Vous appliquerez 1,5ml/L d’eau, en pulvérisation sur vos plantes, en insistant bien là où les insectes sont en place.
  • comment utiliser les produits contres les infestationsLe fongicide contre l’oïdium et le rouille vous servira pour les attaques en force de ces 2 champignons. En utilisant le Propolix une fois l’infestation en plus, vous aurez beaucoup de difficultés à ne plus les faire apparaitre, alors qu’avec un produit chimique, vous vous assurerez au moins de ne pas les revoir pendant une semaine après application, et jusqu’à deux semaine avec une seconde application. Le seul hic de ce produit viendra si vous l’appliquez sur des pousses encore jeunes ou des plantes en croissance, car il est possible que le produit brule un peu la feuille à cause de sa puissance. Sur les plantes adultes, aucuns problèmes à anticiper. Vous l’utiliserez à raison de 1ml/L en pulvérisant vos plantes chaque semaine comme curatif, et toutes les 3 semaines comme préventif.
  • La terre de Diatomée est un insecticide pour sol qui servira principalement lors d’attaques de thrips ou de mouche de sol, car il empêchera tout simplement les infestations de s’installer. Vous n’aurez qu’à saupoudrez le produit sur le pot pour profiter de son action destructrice sur les insectes, plus particulièrement pour le Thrips.

Maintenant que vous savez comment utiliser les produits luttant contre les attaques, qu’ils soient d’origine organique ou chimique, vous pourrez efficacement traiter vos cultures en prévention, mais également une fois l’infestation en place. Pensez à toujours utiliser ces produits avec un peu de bon sens et de réflexion, car mal utilisés, ils peuvent développer certaines immunités chez l’araignée rouge ou la mouche blanche par exemple.

Auteur: Javier Chinesta

Traduction: Sylvain P.